Les feuillages d’automne

April 20, 2010

de Mirai Sakajiri

 
 
Allons voir les feuillages d’automne !

Au Japon, les arbres et montagnes se colorent de jaune et rouge en automne, et tout le monde va les admirer dans beaucoup d’endroits réputés pour la beauté de ce spectacle saisonnier. On boit le thé de cérémonie, on fait des photos : chacun a sa manière goûte ce moment. La plupart de ces endroits se trouvent à Kyôto parce qu’il y a beaucoup de temples.

 

Arashiyama

Je vais vous présenter des temples situés à Arashiyama. C’est aussi un site bien connu pour ses feuillages d’automne. Voici donc deux temples du quartier de Arashiyama, à l’ouest de la ville de Kyôto.

Hôgon in

Voici tout d’abord le temple Hôgon in, à Arashiyama bien sûr. Son jardin et ses bâtiments sont souvent utilisés pour des représentations théâtrales historiques et pour des prises de vue de cinéma.

Il a été construit par Yoriyuki Hosokawa en 1461 mais il a été détruit pendant la guerre de Onin, de 1467 à 1477. Il a été reconstruit : les travaux ont duré 20 ans et se sont terminés en 1593.

Ce temple est bien connu pour son jardin, appelé « shishiku». Beaucoup de gens le visitent, particulièrement en automne. Ce jardin, construit à l’époque Nara, (de 710 à 784) (ou Edo (de 1603 à 1867)), a la forme d’un cercle, qui permet de voir différents paysages.

En automne, le temple est ouvert le soir et est illuminé. Dans l’allée principale d’accès au temple, les feuilles commencent à changer de couleur vers la fin novembre. En décembre, le spectacle est à son comble.

Jôjakkou ji

Ryoi Suminokura a construit ce temple en 1596 sur l’emplacement d’une ancienne villa de Sadaie Fujiwara : c’est un poète de l’époque Heian (de 794 à 1185) très célèbre. Cette villa est appelée «shigure tei».

En automne, toutes les montagnes environnantes sont recouvertes d’arbres aux feuilles jaunies et rougies. L’ambiance est très solennelle.
On s’y promène en grimpant et en descendant les différents versants des collines.

Leave A Comment...

*