Le quartier Saga Arashiyama

April 18, 2004

de Kayoko Kurata, Natsumi Kimura  et Chihiro Hiraide

 
 

Au printemps, les cerisiers peignent en rose le paysage. En été, les arbres se garnissent de feuilles et colorent en vert la nature. En automne, les feuilles changent leurs couleurs du vert au rouge. Tous les panoramas sont magnifiques.


 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le pont Togetsu Kyo
Son nom ((togetsu, traverser la lune, kyo, le pont) signifie : traverser la lune par ce pont. Quand le clair de lune est beau, voulez-vous passer sur la lune, dans la rivière, en traversant ce pont en bois ? Il est très agréable aussi de regarder les montagnes en arrière plan, pour leurs paysages variés.

 

 

 

 

 

 

 

 

Le jardin de Arashiyama
Ce jardin est un bon point de départ pour une excursion dans le quartier Arashiyama-Sagano, qui est le premier site naturel paysager de Kyôto. En s’y promenant, on peut voir les fleurs de cerisiers, les feuilles rougies de l’automne etc… . A n’importe quelle saison, ses paysages charment tout le monde. Le samedi ou le dimanche, les familles y font des pique-niques. Sous le ciel bleu, le repas est délicieux.

 

 

La forêt de bambous


Les hommes aiment se relaxer dans la nature. A Sagano, il y a une forêt de bambous, que l’on appelle “Chiku rin”. La forêt de bambous fait partie de l’environnement naturel de ce quartier. Tout y est vert et si vous faites une promenade dans cette forêt, vous serez calme et non stressé(e). Vous pourrez y ressentir vous-même la beauté du Japon. Un peu au nord, vous trouverez des maisons anciennes, typiquement japonaises, dont les toits sont en chaume. Dans ce quartier, vous pourrez toujours découvrir quelque chose de spécial, sur le Japon. Pendant votre excursion, vous passerez dans des allées bordées de bambous, à côté des temples “Tenryu ji”, Nisson in etc…”. Dans ce bois, il semble que l’on peut facilement tomber dans la féérie et on peut y lire (ou se rappeler) l’histoire du coupeur de bambou. La nature, ici, nous isole du monde.

L’histoire du coupeur de bambou :

C’est une histoire ancienne. Un vieil homme (qui s’appelait Okina) a trouvé un bambou brillant et il l’a coupé. A l’intérieur, il a trouvé un bébé : c’était une jolie petite fille. Lui et sa femme l’ont nommée Kaguyahime.
Des années plus tard, Kaguyahime est devenue très belle. Beaucoup d’hommes la demandaient en mariage. Mais elle a refusé toutes les demandes et est retournée sur la lune. A vrai dire, c’était une habitante de la lune. A cause d’une faute qui avait été commise, elle était venue sur la terre.

 

 

 

 

 

 

 

Sur la gravure de gauche, on peut voir la femme de Okina et leur fille adoptive Kaguyahime.

Leave A Comment...

*