Des boissons de Kyôto ~le jour et la nuit~

February 2, 2013

de Akiko Matsuda et Sakura Yonaha   

Nous allons vous présenter des boissons traditionnelles qui vont accompagner vos visites à Kyôto.

Une boisson pour le Kyôto de jour :

D’abord, nous vous présentons le thé vert pour ceux qui veulent sortir à Kyôto la journée. Il y a des vieilles maisons où l’on produit du thé vert à Uji dans la préfecture de Kyôto. Maintenant, ces maisons ont ouvert des salons de thé où l’on peut boire un thé vert délicieux.

 

La maison et le salon de thé Itô Kyûemon 

Itô Kyûemon est une maison, située à Uji, qui produit du thé vert. Elle récolte le thé depuis 1952, le thé de la marque « Uji cha » qui est bien connue au Japon. Le salon de thé attenant à cette maison se trouve dans la ville de Uji, au sud de Kyôto. On peut goûter beaucoup de thés différents et des gâteaux au thé vert. La coupe glacée «parfait au thé vert» est la plus populaire. Il y a beaucoup de touristes japonais et étrangers, en particulier jeunes. Cette entreprise a des champs de thé et on peut acheter des feuilles de thé pour un cadeau au salon de thé.

Si vous faites du tourisme à Kyôto et si vous êtes fatigué, nous vous recommandons le salon de thé Itô Kyûemon pour vous reposer.

Vous pouvez y aller de la gare de Kyôto par le train de la ligne JR en direction de Nara jusqu’à la gare de Uji shi. Le salon de thé est à 15 minutes à pied de la gare. C’est ouvert de 10h à 18h30.

théière et tasse de thé vert

                                                                     

Une boisson pour le Kyôto du soir :

Kyôto est une ville bien connue au Japon pour son saké, surtout le saké de Fushimi (au sud de Kyôto) qui est le plus renommé. Au Japon, on peut boire de l’alcool à partir de 20 ans. Si vous êtes majeurs, pourquoi ne goûteriez-vous pas le saké de Kyôto ?  

A l’origine, le saké est une boisson de fête pour témoigner sa gratitude aux dieux. On offre une coupe de saké en la disposant sur les autels qui leurs sont réservés. Cette tradition date de l’ère Yayoi (de l’An 4 av. J.-C. à l’année 3 ap. J.-C.) quand la culture du riz a commencé. Cette boisson est faite à base de riz, d’eau pure et d’aspergille. Connaissez-vous l’aspergille ? C’est une sorte de moisissure. Maintenant, au Japon, c’est populaire parce que c’est bon pour la santé dit-on et on peut l’utiliser dans la cuisine pour obtenir une saveur agréable.

A Fushimi on trouve de grandes rivières, les rivières Kastura, Kamo et Uji, donc cet endroit est le meilleur pour faire du saké. L’eau contient du potassium et du calcium, c’est une bonne eau. C’est le goût décisif pour faire un bon saké.

Normalement, le saké est bu à température ambiante pour avoir le vrai goût du saké mais on peut le boire aussi bien frais que chaud. Beaucoup de Japonais aiment boire du saké en mangeant. De plus, il y en a à tous les prix.

carafe et verre de saké

 

Vous aussi, si vous avez l’occasion de venir au Japon, goûtez au saké de Kyôto !

 

Leave A Comment...

*