Les kimonos japonais

August 2, 2017

Chika Okamura, Hikaru Nakazono, Sakura Nishimura

 

Nous allons vous présenter un vêtement traditionnel japonais appelé kimono. Vous connaissez certainement le kimono ? C’est le costume traditionnel du Japon. Autrefois, c’était un vêtement ordinaire. Mais savez-vous qu’il y a plusieurs sortes de kimonos ?

Les Japonais ont porté un kimono à partir de l’époque Jomon (5000~3000 avant Jésus-Christ). Il se portait comme une robe ou comme un pantalon comme sur le dessin ci-dessous.

                                                                             les premiers kimonos

 

À l’époque Heian (794-1185), un kimono était fait d’une pièce de tissu cousue droite, pas ajustée au corps, ainsi il pouvait changer de forme. On pouvait également superposer plusieurs kimonos les uns sur les autres et jouer avec la combinaison des couleurs.

                                                             le kimono à partir de l’époque Heian

 

À l’époque Kamakura (1192~1336), non seulement les femmes, mais aussi les hommes portaient un kimono. E il se portait sur les champs de bataille par les Généraux également.

À l’époque Edo (1603~1867), on mettait un kimono à manches courtes appelé kosode (se prononce kossodé) avec un pantalon large, porté également dans certains arts martiaux et appelé hakama comme l’uniforme des samuraï.

La technique de fabrication d’un kimono s’est améliorée avec le développement de l’uniforme des samuraï tout en prenant de la valeur dans le métier. À l’époque Meiji (1868~1912), le Japon a été influencé par l’Occident. Le gouvernement japonais ordonnait aux bureaucrates et aux militaires de porter des vêtements occidentaux en public. Alors, quand des personnes civiles portaient un kimono, ils portaient un kimono sur lequel était cousu le symbole de leur famille. On appelait cette marque montsuki .

 

 

                                                                      un kimono pour homme

Le symbole de la famille (les deux petits ronds blancs sur la photo ci-dessus) était cousu sur la veste qui recouvrait le kimono.

 

Nous allons vous présenter un peu plus les différences entre plusieurs kimonos.

Le kimono appelé furisode

Maintenant, le kimono appelé furisode (se prononce fourissodé) est porté seulement par les jeunes femmes célibataires, à une cérémonie de mariage ou à la cérémonie qui fête l’arrivée à la majorité (le deuxième lundi de janvier). C’est l’habit le plus respectueux. Autrefois un kimono était le vêtement de tous les jours. Les manches du kimono furisode sont plus longues que celles des autres kimonos. Il était porté par des danseuses à l’époque Edo. Agiter les manches était une manifestation d’amour.

                                                                                       le furisode

 

Le yukata

Les Japonais portent plus souvent un yukata. C’est de la même forme qu’un kimono. En général, on porte un yukata pendant un festival d’été ou pour faire du tourisme dans Kyoto. On le porte aussi lorsque l’on est dans un hôtel traditionnel appelé ryokan.

 

Nous allons vous présenter les quatre grandes différences entre un kimono et un yukata.

  • D’abord, les sous-vêtements sont différents. Quand on porte un kimono, on met des sous-vêtements spéciaux appelés nagajyuban. Mais, quand on porte un yukata, on porte des sous-vêtements ordinaires sur lesquels, on met le yukata.
  • Ensuite, on ne les porte pas aux mêmes cérémonies. Par exemple, le kimono se porte le jour du Nouvel An, d’un mariage, d’une cérémonie d’entrée dans une école, d’une cérémonie de fin d’études par exemple. L’été ou dans une auberge traditionnelle, pour se détendre, on porte un yukata.
  • Puis, les matières premières sont différentes. Pour faire un kimono, on utilise du coton, de la laine et beaucoup de soie pour les plus chers. Les yukata sont uniquement en coton. C’est donc beaucoup moins cher qu’un kimono et on peut le porter plus simplement.
  • Enfin, ce que les Japonais appellent un kimono est une pièce chère et se porte très rarement. Un kimono coûte entre 2 300 euros (300 000 yens) et 5 500 euros (700 000 yens). Un yukata coûte entre 38 euros (5 000 yens) et 115 euros (15 000 yens) environ. En général, il est vendu avec des chaussures spéciales appelées geta et des chaussettes blanches et bien sûr une ceinture.

                                                           une famille en yukata qui va à un festival d’été

 

À présent, on ne porte presque plus de kimono et comme nous l’avons vu, on le porte essentiellement pour une sortie exceptionnelle. Beaucoup de Japonais ne possèdent plus de kimono à la maison. C’est devenu une tenue spéciale suivant les saisons et l’âge.

Ancienne capitale impériale (de 794 à 1868), Kyoto est aujourd’hui, surtout, une ville très touristique et c’est ici, que l’on a le plus de chance de voir des personnes porter un kimono ou un yukata. Alors, il y a beaucoup de magasins de location de kimonos ou de yukata. Beaucoup de touristes japonais et étrangers font du tourisme en portant ce vêtement traditionnel.

Nous voudrions vous présenter la maison de location Wargo. On trouve des boutiques à Tokyo, Osaka, Ishikawa et aussi à Kyoto. À Kyoto, il y a dix boutiques de location. Les plus faciles d’accès sont situées près de la gare de Kyoto et des destinations touristiques comme le sanctuaire Yasaka jinja, le temple Kiyomizu dera, c’est pour cela que nous l’avons choisie.

Il y a beaucoup de tissus au design différent donc il y en a pour tous les gouts. Des équipes de professionnels vous aident à mettre le kimono ou le yukata. On vous recoiffe aussi et on vous met dans les cheveux un peigne traditionnel ( kanzashi ) de votre choix. La tenue comprend également un petit sac, une ceinture (obi) et d’autres menus objets. Louer un yukata ou un kimono ça coûte 45 euros (5 900yens). Le service d’aide pour mettre le yukata ou le kimono, mais aussi le peigne dans les cheveux, la ceinture et comment porter le sac sont compris dans le prix. On peut réserver à l’avance par Internet. Ce n’est pas très cher et c’est populaire. Si on le souhaite, on peut avoir une photo avec le personnel de la boutique. Ce service est gratuit.

 

Enfin, vous êtes prêts pour aller vous promener dans Kyoto !

 

 

    

au temple Kiyomizu temple

 

Nous vous recommandons de faire du tourisme à Kyoto en portant un kimono ou un yukata. Ce sera une expérience inoubliable et originale pour vous ! Comme ça, vous pourrez apprécier encore plus la culture japonaise.