La gastronomie japonaise “obanzai”

April 24, 2004

de Chihiro HIRAIDE, Kayoko KURATA  et Natsumi KIMURA

 

“obanzai”

A Kyôto, on appelle les petits plats qui composent un repas typique : “obanzai“. Ces petits plats ne sont pas chers, leurs ingrédients sont populaires dans la région. Mais pour les cuisiner, il faut beaucoup de temps et de préparation. C’est une sorte de “slow food” japonais. Depuis peu, ces plats sont à la mode chez les écologistes de la santé.
Comme vous le savez, le repas japonais est composé de riz, de légumes, de viande ou de poissson, et de soupe. Avec tout cela, le repas est bien équilibré. On peut choisir ses plats parmi plusieurs options, comme dans un repas Viking. Ce que vous trouvez s’ajuste à votre désir. Généralement, on préfère les légumes ou les poissons de saison parce qu’ils sont plus nutritifs que de coutume.

Le calendrier des plats de “obanzai”

Janvier

“ozôni”

soupe de Miso blanc avec du radis et du “mochi”, etc…

 

Février

“shio iwashi”

sardine assaisonnée avec du sel

 

Mars

“bara zushi”

une sorte de sushi

Avril

“fuki”

plante comestible japonaise

Mai

“takenoko”

pousse de bambou

 

Juin

“shio Kobu”

algue assaisonnée avec du sel

 

Juillet

“kamonasu”

aubergine de la région

Août

“hamo”

poisson ressemblant à une anguille

 

Septembre

“imobô”

plat cuisiné avec de la morue (bôdara) et une sorte de pomme de terre (ebiimo)

Octobre

“kuri”

marron

 

Novembre

“guji”

poisson, une sorte de daurade

Décembre

“okabo”

potiron

 

Les assaisonnements sont simples et s’accommodent bien avec le goût des légumes et des poissons. Goûtez cette cuisine naturelle !

 

Le tôfu

un plat de tôfu

un plat avec du tôfu

Le tôfu est un plat traditionnel au Japon. Mais il vient de Chine et a été introduit au Japon à l’époque Nara. Ces derniers temps, la valeur nutritive du tôfu est à nouveau reconnue car c’est un aliment sain et riche en protéines. Il prévient les maladies. Le tôfu est important pour les Japonais. On en mange souvent, par exemple, dans le plat appelé “hiya yakko“, dans la soupe de miso, etc. A Kyôto, il y a beaucoup de magasins spécialisés dans le tôfu. Kyôto est connu pour un plat typique appelé : “yudôfu“.

plat avec du tôfu

salade avec du tôfu (cuisine moderne)

cuisine au tôfu

 
Les photos proviennent du site :www.aiweb.or.jp/otoufu/

Le marché de Nishiki (Nishiki ichiba)

au marché de Nishiki

Le marché de Nishiki est un grand marché couvert, situé au centre de Kyôto. Il se trouve dans une petite rue qui fait 400 mètres de long et 2 mètres de large. Il y a 150 magasins dont presque tous sont des épiceries. On dit de cet endroit que c’est “la cuisine de Kyôto”. On y trouve beaucoup d’aliments originaires de Kyôto. On vous propose d’y aller l’après-midi parce qu’il y a en vente, alors, de nombreux plats préparés. Le matin, le marché est plutôt destiné aux restaurants et aux commerçants. En plus, dans cette rue, il y a des restaurants japonais.

Vous y passserez  un bon moment et vous pourrez y goûter la cuisine traditionnelle de Kyôto.

Nishiki-Ichiba_0001.wmv

Leave A Comment...

*