Le Pavillon d’or Kinkakuji

March 16, 2018

Junya Nishioka, Suguru Miyazaki, Towa Nishioka

 

 

Kyoto est une ville historique et traditionnelle. Aujourd’hui, c’est une ville très touristique avec beaucoup d’endroits à visiter comme les temples, les jardins, les musées ou autres curiosités typiques.

 

Nous allons vous présenter un temple qui est très célèbre à Kyoto : le Pavillon d’or, en japonais « Kinkaku ji », « 金閣寺 » . « kin » veut dire « or », « kaku », les bâtiments des nobles, et « ji » signifie « temple ». Le pavillon d’or fait partie du temple Rokuon ji.

Il est situé dans l’arrondissement de Kita-ku au nord de la ville de Kyoto. Il a été inscrit au Patrimoine mondial en 1994. Comme son nom l’indique, il est recouvert de feuilles d’or à l’extérieur et à l’intérieur. Aux alentours du Pavillon d’or, il y a un grand jardin et plusieurs étangs.

Le Pavillon d’or

Historique

Au Japon , chaque temple dépend d’une secte. Le Pavillon d’or est rattaché à la secte bouddhiste « Rinzai shu ».

Plan du site du temple Rokuon ji

Ce temple a été édifié en 1397 par Yoshimitsu Ashikaga, un général de l’ époque de Muromachi (1338 -1573). À l’origine, c’était sa résidence et il voulait ainsi montrer sa richesse. À sa mort, en 1408, le Pavillon d’or est devenu un temple suivant les vœux de son testament. Sa construction avait coûté une centaine de millions de yens.

En 1950, tout a été détruit dans un incendie criminel mais il a été reconstruit en 1955. Après quelques années, les feuilles d’or se sont décollées à cause du soleil et des pluies.

De 1986 à 1987, on a restauré à grande échelle le Pavillon d’or. Sa restauration a coûté 740 millions de yens. Aujourd’hui, le Pavillon d’or est protégé par une laque plus résistante.

Aux alentours du Pavillon d’or, on peut y admirer également un étang, une cascade et une grande cloche. Selon une enquête conduite par le centre de recherche sur le tourisme à Kyoto, sur la fréquentation des touristes étrangers, en 2015, le Pavillon d’or est le deuxième site touristique le plus visité et le plus populaire à Kyoto, le premier site étant le sanctuaire Fushimi-inari.

La petite source près du Pavillon d’or

À la sortie du temple Kinkaku ji, il y a quelques magasins de souvenirs. On peut y acheter des amulettes, du thé, du saké ou des gâteaux japonais. Il y a aussi une maison de thé ancienne qui s’appelle « Fudo-Gamacha Sho» (不動釜茶所) . C’est un lieu de repos où l’on peut se restaurer.

Aux alentours du temple, il y a d’autres magasins de souvenirs.Toute l’année, de nombreux touristes y viennent pour y admirer les différentes saisons. Nous, nous vous conseillons d’y aller surtout en automne et en hiver : le temple et le jardin sont magnifiques.

On peut aller au Pavillon d’or, en bus pour 230 yens ( environ 2 euros). Il faut 50 minutes de la gare de Kyoto, et on descend à l’arrêt Kinkakujimichimae qui est le plus proche du temple. Le ticket d’entrée pour les plus de 13 ans est de 400 yens, pour les enfants de moins de 12 ans, 300 yens.

 

Le Pavillon d’or Kinkakuji est un des sites touristiques les plus célèbres à Kyoto. Il est situé dans un beau paysage où l’or constraste avec le vert de la nature. Quand nous avons visité le Pavillon d’or, il y avait beaucoup de monde. Ce jour-là, il y avait beaucoup d’élèves en voyage scolaire et de nombreux touristes étrangers. C’est un temple unique avec beaucoup de charme. Nous sommes fiers d’avoir ce magnifique temple à Kyoto.