L’art traditionnel “kyoyûzen”

April 24, 2010

De Mirai SAKAJIRI

 

Est-ce que vous connaissez l’art du «kyoyûzen» (京友禅)?

«Kyoyûzen» est formé des kanjis «kyo » de Kyôto, et «yûzen» pour la façon de teindre les motifs sur la soie des kimonos. C’est un art traditionnel japonais. Yûzensai Miyazaki a été le premier à pratiquer cet art dès l’époque Genroku (1688 -1704). Il habitait à Higashiyama, quartier à l’est de Kyôto. Il a teint des éventails aussi. Aujourd’hui, on applique aussi cet art sur des vêtements moins traditionnels, plus modernes.

Beaucoup de couleurs vives et de techniques sont les caractéristiques de la teinture «yûzen», mais il est difficile de suivre sérieusement tous les processus de cet art qui comprend 26 étapes ! Aujourd’hui, on le produit avec des moyens préprogrammés que l’on appelle «katayûzen» et qui rend la tâche plus facile, contrairement à la façon «tegakiyûzen» où là, les artisans créent tout manuellement en suivant leur sensibilité. C’est comme un patron pour les vêtements !
Les Japonais disent que l’art du «yûzen» est «l’art de l’eau» parce que l’eau a une fonction très importante dans les divers processus de teinture.

    • Les différents motifs de «kyoyûzen»

Depuis les temps anciens, les Japonais ont toujours été très sensibles aux saisons parce qu’au Japon, elles sont très caractéristiques. Par exemple : «les fleurs, les oiseaux, et les herbes venues de l’étranger», «la nature et les paysages comme des paysages de neige et les nuages» et «les feuilles et les fleurs diverses des 4 saisons». Il y a aussi des motifs plus géométriques, une sorte de moiré japonais.

Il y a un proverbe en japonais appelé «kachôfûgetsu», formé de 4 caractères qui parle de la beauté des paysages, des changements de saisons des fleurs et des feuilles. Il est dans le coeur des Japonais quand ils pensent aux saisons.

(hana)

les fleurs

(tori)

les oiseaux

(fû)

le vent

(getsu)

la lune

 

  • Les motifs des kimonos

Les motifs qu’on dessine sur les tissus de kimonos sont déjà décidés pour chaque saison.

Au printemps : des fleurs, de l’herbe, des cerisiers en fleurs, des papillons, etc.

En été : de la glycine, des iris japonais, des poissons, un courant d’eau, etc.

En automne : des chrysanthèmes, des feuillages d’automne, la lune, etc.

En hiver : des cristaux de neige, des nuages, etc.

Au premier mois de l’année : un pin, du bambou, des prunes (trois symboles de bonheur pour les Japonais), etc.

! attention !
Quand on porte un vêtement avec des motifs «yûzen», il faut faire attention de choisir les bons motifs avec la bonne saison : par exemple, des fleurs au printemps, mais des nuages en hiver. Les motifs géométriques n’ont pas de saison propre donc peuvent être portés à n’importe quel moment de l’année.
C’est très pratique ! Mais il faut bien choisir la couleur du tissu puisqu’il n’y a pas de motifs pour rappeler la saison.

La teinture «kyoyûzen» est un art très important pour les Japonais parce qu’il est très ancien.

Si vous voulez porter un kimono fait dans la tradition de cet art, vous vous divertirez aussi à choisir votre motif préféré !

J’espère vous avoir intéressé(e) à cet art typiquement japonais !

Pour en savoir plus http://www.chiso.co.jp/

Leave A Comment...

*