La colline Funaoka

January 21, 2016

Pauline Masson

La colline Funaoka, haute de 112 mètres, est située au nord de la ville de Kyoto. Au temps où Kyoto était la capitale impériale au Japon, à l’époque Heian (période de 794 à 1185 ), cette petite montagne était le point de référence nord de la capitale.

 

 La colline Funaoka

 

Elle était considérée comme un endroit de loisirs et de détente pour les nobles de l’époque. Sei Shonagon, femme de lettres japonaise, mentionne Funaoka dans un de ces poèmes. De nombreuses poésies japonaises appelées « waka » (en opposition à la poésie en langue chinoise), de plusieurs styles comme les « haiku, (poèmes de 17 syllabes), les « tanka » (poèmes de 31 syllabes) ou les « renga » (poésie en chaîne), font allusion à ce petit mont, et également les poètes  Kiyohara Motosuke, le père de Sei Shonagon, ou encore le poète Fujiwara Shunzei.

 

De 1467 à 1477, pendant la guerre d’Onin, qui ouvre la période Sengoku, cette colline devient la base de l’armée dirigée par Yamada Shozen. Le sanctuaire Kenkun est construit en 1869 pour honorer la mort de Oda Nobunaga, un puissant gouverneur féodal (entre le XII ème et XIXème siècle) appelé daimyo, qui a conquis une grande partie du Japon.

Funaoka est aujourd’hui reconnue comme un lieu national historique et protégé.

Au sommet se trouve le parc Funaoka qui offre une vue sur la ville de Kyoto et un espace au calme.

 

espace de detente au sommet

espace de détente au sommet

                     vieil écriteau en pierre Funaokayama

vieil écriteau en pierre Funaokayama

 

Le sanctuaire Kenkun ou Takeisao

Ce sanctuaire est donc dédié à Oda Nobunaga, dont on peut observer le kamon, sigle du clan, à de nombreux endroits dans le sanctuaire.

Nobunaga a été reconnu pour avoir rendu de grands services à l’empire. Le sanctuaire conserve des collections d’armures, le sabre de Imagawa Yoshimoto, un autre puissant daimyo, qu’il a utilisé lors de la bataille de Okehazama.

Comme dans tous les sanctuaires, vous pouvez acheter des amulettes porte-bonheur, « omamori » en japonais.

panneau expliquant l'histoire du sanctuaire

panneau expliquant l’histoire du sanctuaire

vieil arbre devant le sanctuaire

vieil arbre devant le sanctuaire

message de paix

message de paix

 

autel de prière

autel de prière

                                                                          « mayoke» pour se purifier des mauvais sorts


« mayoke» pour se purifier des mauvais sorts

plafond du sanctuaire

plafond du sanctuaire

  escaliers de l'entrée du sanctuaire

escaliers de l’entrée du sanctuaire

 

Le Festival de Funaoka

Chaque année, le 19 octobre, le festival appelé « Funaoka matsuri » est célébré au sanctuaire Kenkun pour commémorer l’arrivée de Nobunaga à Kyoto en 1568. Des jeunes hommes défilent en armure de l’époque médiévale pour représenter l’armée de Nobunaga.

Le bain public de Funaoka

Tout près de la montagne Funaoka, vous pouvez vous relaxer dans un bain public de très bonne qualité. On dit que ce bain serait le premier bain public électrique, c’est à dire que l’eau est chauffée électriquement, elle n’est pas chaude naturellement.

Voici les coordonnées si cela vous intéresse d’y aller : Kyoto, Kita Ward, Murasakino Minamifunaokacho 82-1 (ouvert de 15h à 1h du matin).

Comment se rendre à la colline Funaoka :

Voici l’adresse de cet endroit et comment y aller :

KYOTO KITAKU MURASAKINO KITAFUNAOKACHO 4

京都市北区紫野北舟岡町49   Tél :075-451-0170

Prenez le bus de ville (vert) numéro 206 depuis la gare de Kyoto JR, à destination du terminal KITAOJI. Descendez à l’arrêt Funaokayama. Vous pouvez aussi visiter les temples Daitokuji, Daisenji et le sanctuaire Imamiya à proximité. Vous pouvez vous reposer dans une atmosphère très zen dans le salon de thé qui se trouve à côté du sanctuaire Imamiya et déguster sa spécialité « aburimochi », des brochettes de « mochi », une pâte faite à base de riz bouilli pilé, grillées à la braise d’une façon traditionnelle et boire un bon thé chaud. C’est une friandise très sucrée.

La colline Funaoka n’est pas très visitée durant l’année mais lors des festivals de nombreux visiteurs s’y rendent. Pour monter jusqu’au sommet il faut environ un quart  d’heure de marche car ce n’est qu’une colline. On peut monter en voiture ou à pied.

Je vous conseille de visiter cet endroit traditionnel situé en pleine nature, éloigné des foules de visiteurs. Le sanctuaire Kenkun et la colline Funaoka sont des lieux calmes. Ressourcez-vous auprès des arbres anciens. Bonne visite !

Leave A Comment...

*