La gare de Kyoto

August 1, 2017

  Mizuho Taniguchi – Umon Naiki

 

 

Nous allons vous présenter la gare de Kyoto.

                                                      entrée principale de la gare de Kyoto

Histoire

La gare se trouve au sud de la ville de Kyoto. Elle a été construite il y a 130 ans, en février 1887.  Elle était en brique rouge à l’origine. Elle a été démolie car inadaptée au trop grand nombre d’usagers et il a fallu la faire plus grande.

La deuxième construction de la gare de Kyoto a été réalisée au début du XXe siècle, en mars 1914. Elle était sept fois plus grande que la première construction et située 140 m plus au sud. Dans la gare, il y avait une arrière-cour, un bassin et des appartements pour l’empereur et la noblesse de passage à Kyoto. Mais en novembre 1950, un incendie a éclaté, on a donc reconstruit la gare pour la troisième fois, en mars 1951, douze fois plus grande que la première gare et située un peu plus au nord.

        

                                       vue nocturne sur la ville de Kyoto depuis la Tour de Kyoto

La gare actuelle, la gare que l’on peut voir aujourd’hui, est donc la quatrième construction. Elle date de juillet 1997. Elle a été construite par Hiroshi Hara. C’est la même architecture que celle de l’immeuble de bureaux « Umeda sky building » situé à Osaka, et du « Dôme de Sapporo », à Sapporo. C’est un bâtiment en béton armé.

 On l’appelle « Kyoto no genkan » que l’on peut traduire littéralement par « la porte de Kyoto », parce qu’on peut aller partout depuis cette gare. Cette gare est la plus grande de Kyoto. On peut aller dans les régions de l’ouest comme à Osaka ou Hiroshima et on peut aller à Tokyo bien sûr ! On est aussi à 6 heures, avec le train rapide shinkansen (TGV local) de Hokkaido, l’ile la plus au nord du Japon, et cela pour 30 000 yens (environ 240 euros).

On ne va pas à la gare de Kyoto uniquement pour voyager. On trouve beaucoup de choses dans la gare de Kyoto.

        

                                                                         dans la gare de Kyoto

On entre dans la gare par l’entrée principale, où se trouvent juste en face, les quais des trains de la ligne JR. Sur la droite, il y a de grands escaliers où ont lieu parfois des concerts…. oui, oui, dans la gare !

Il y a les galeries marchandes Porta au sous-sol de la gare avec diverses boutiques, des magasins de souvenirs mais aussi des restaurants. Il y a aussi un théâtre à côté de la gare qui s’appelle Kyoto Gekijyō.  Il y a aussi le grand-magasin « Isetan » qui se trouve à l’ouest dans la gare. Il y a deux niveaux de sous-sol et douze étages. Dans le grand magasin Isetan, il y a le musée Eki qui veut dire en japonais « gare ». On peut y voir beaucoup d’expositions très diverses, sur l’art japonais mais aussi étranger.

                                  

                                     la route des nouilles chinoises

Au 11e étage de la gare de Kyoto, il y a un passage où l’on peut trouver des restaurants de nouilles chinoises des deux côtés du passage et qui s’appelle ramen Koji. Ça veut dire « la route des nouilles chinoises ». C’est un plat de nouilles dans un bol de soupe avec des légumes et de la viande. C’est un plat très populaire auprès des Japonais.

Il y a aussi un grand hôtel, l’hôtel Granvia de Kyoto. Il se trouve du 1er étage jusqu’à l’étage le plus élevé, le 15e. L’hôtel est à l’est de la gare et il y a aussi un syndicat d’initiative au 2e étage, ouvert de 8h30 à 19h.

Au centre de la gare, au 1er étage, se trouve le point de rendez-vous, avec une horloge qui s’appelle « Toki no akari ». Ça veut dire « la lumière du temps ».

                                                             vue sur la Tour de Kyoto

Et puis, on trouve la Tour de Kyoto en face de l’entrée principale. C’est un site touristique d’où l’on domine toute la ville. Elle est très belle.

             tableau des lignes passant par la gare de Kyoto et distributeurs de tickets

 

La gare de Kyoto dessert principalement les trains des lignes JR mais aussi des lignes Kintetsu et du métro. Il y a cinq lignes JR : les lignes JR Kyoto, Sagano, Saiin, Kosei et Nara. On peut le voir sur la photo du tableau ci-dessus avec des couleurs différentes par ligne.

 

On aime cette gare surtout parce qu’elle est pratique mais aussi pour son architecture pour l’apparence d’invisibilité du mur extérieur de la gare. Depuis 130 ans, la gare de Kyoto a développé la culture japonaise grâce au musée, au théâtre et aux concerts organisés dans la gare. Ce n’est pas seulement une gare pour voyager, on peut aussi passer du bon temps tout en découvrant la culture de Kyoto.