Le festival « Hanatōrō » à Kyoto

August 7, 2015

 par Haruna Suehiro, Aoi Shinmyo et Momona Tabata

 

« Hanatōrō » est une nouvelle attraction touristique : « hana » veut dire « fleur » et « tōrō », « chemin illuminé ». C’est un chemin éclairé par des lanternes dans des endroits très touristiques. Sur le pourtour des promenades ainsi créées, le patrimoine culturel, les temples, les sanctuaires sont mis en valeur. Cela crée une atmosphère originale. C’est une attraction touristique récente qui, d’une belle façon, attire les touristes pendant les saisons creuses notamment en hiver. Elle a commencé à avoir lieu en mars 2003 et est devenue une visite très populaire le soir à Kyoto. C’est très intéressant de visiter des sites la nuit.

Depuis, il existe un festival, en mars et en décembre, appelé le festival de « Hanatōrō ». Il a lieu à l’est de Kyoto, à Higashiyama (du 12 au 21 mars, de 18h à 21h30), et à l’ouest de Kyoto, à Arashiyama (du 11 au 20 décembre, de 17h à 20h30). Ce sont les dates pour cette année 2015. C’est gratuit.

Le thème de ce festival est « la lumière et les fleurs ». On met en valeur des paysages naturels comme une forêt de bambou, une rivière ou un bâtiment historique. Ce festival exprime le commencement de l’hiver avec des lumières et des fleurs sur une distance totale d’environ 5 kms. Le chemin est si beau que vous voulez vous y promener.

Dans ces promenades, il y a beaucoup de temples et de sanctuaires très anciens qui font partie du patrimoine culturel. Les chemins illuminés sont magnifiques. Beaucoup de gens y vont pour sentir la bonne atmosphère des lieux.

Des lieux typiques pendant ce festival.

Nous allons vous présenter quatre principaux endroits du festival.

1. La rue de lumières et de fleurs

 

rue de lumières et de fleurs

rue de lumières et de fleurs

Au nord de Arashiyama, il y a un chemin bordé de lanternes « rojiandons » où l’on peut imaginer un monde fantastique. De plus, on peut encore voir les feuilles jaunies et rougies de l’automne car à Kyoto, les feuillages d’automne sont les plus beaux à cette époque. C’est magnifique et impressionnant.

2. La promenade de la rue Ikebana

 

hana3

promenade de la rue Ikebana

Cette promenade longe et traverse plusieurs endroits différents : au bord de la rivière Katsura, entre le palais Shigure et le temple Hōgen, dans la petite rue Chikurin, à côté du jardin Okōchisansō et entre le temple Jōjakkou et le temple Nison. L’art traditionnel de ikebana est l’art de l’arrangement floral japonais. Par association avec cet art, le chemin devient un arrangement floral grandeur nature. C’est très beau et très artistique.

3. Les illuminations du pont Togetsu

Le pont Togetsu se trouve au pied de la montagne Arashi, à Arashiyama. Pendant ce festival, il est illuminé. On est fasciné par sa beauté au milieu de la nature.

4. Les illuminations de la forêt de bambou

Du sanctuaire Nonomiya au jardin Okōchisansō, c’est au nord-est de Arashiyama, il y a une forêt de bambou qui s’appelle Sagano chikurin et où l’on peut se promener. Pendant le festival, elle est illuminée. C’est un endroit très calme et très beau. Pour s’y rendre, depuis la gare de Kyoto (ligne JR) ou depuis la gare de Kawaramachi au centre-ville (ligne Hankyu), il faut aller jusqu’à la gare de Arashiyama et c’est tout près. C’est indiqué.

Si vous êtes à Kyoto en décembre, ne manquez pas le festival « Hanatōrō » !! Vous verrez de magnifiques paysages et vous garderez un souvenir illuminé de Kyoto !!

Leave A Comment...

*