Le musée “Le Dit du Genji”

April 18, 2010

par Ai Kitagawa et Saeko Syuhara

Le musée «Le Dit du Genji» (Genji monogatari), situé à Uji, une petite ville proche de Kyôto, présente le monde magnifique des peintures en rouleaux de la cour impériale, qui dépasse l’espace et des milliers d’années. Ce musée est le seul musée dédié à la culture de l’époque Heian et au roman «Le Dit du Genji», chef d’oeuvre de la littérature japonaise.

●Qu’est-ce que «Le Dit du Genji (源氏物語)»?

«Le Dit du Genji» est un roman écrit au début du XIème siècle et qui reste très populaire au Japon depuis cette époque. Il raconte les pérégrinations amoureuses et la prospérité de Genji, un prince qui éprouve de l’amour pour les femmes.

Au Japon, on lit ce roman depuis mille ans. L’original n’existe plus mais il y a beaucoup de manuscrits. À notre époque, il parait sous la forme de mangas et de traductions libres en langue moderne. Au musée, on trouve plus de trois milles livres sur ce sujet.

Qui est l’auteure du roman «Le Dit du Genji »?

L’auteure du roman «Le Dit du Genji» est Murasaki Shikibu (紫式部). Elle est née en 973. Son père était chef d’une région et aussi écrivain à l’époque Heian. Son grand-père était poète. Elle a perdu sa mère quand elle était petite, alors elle a grandi en subissant l’influence de son père. Adulte, elle a perdu aussi son mari et cela l’a rendue triste. Alors, elle a cherché à se distraire pour oublier son chagrin. C’est ainsi qu’elle a commencé à écrire «Le Dit du Genji». Son vrai nom n’est pas connu. On l’appelle Murasaki Shikibu en raison d’un autre titre qu’elle avait donné au livre «Le Dit du Genji » : 《Murasaki no monogatari 紫の物語》.

Le musée “Le Dit du Genji” : qu’est-ce qu’on peut y voir ?

 

 

Le musée est séparé en plusieurs salles dont la salle consacrée à l’époque 《Heian (平安).

Cette salle a pour thème principal :

– «Heian kyô (平安京), ancienne capitale du Japon de 794 à 1869», (aujourd’hui Kyôto),

–  et «Hiraku Genji (光源氏), nom du héros principal du roman».

Vous pourrez y voir aussi :

– un résumé du roman «Le Dit du Genji» et le charme des peintures en rouleaux de la cour impériale (源氏物語と王朝絵巻)》sont présentés en images haute définition.


– une sorte de calèche de l’époque et des costumes de la dame d’honneur de la cour impériale (牛車と女房装束). Cette voiture symbolise le monde magnifique que l’on trouve dans le livre «Le Dit du Genji». Les divers costumes présentés《Jyuni Hitoé (十二単)》,《Jyuni Hitoé (十二単)》étaient des costumes féminins de l’époque Heian, réservés aux femmes nobles.
– la culture de la cour impériale et les fêtes annuelles (王朝文化と年中行事)
– une reproduction d’un logement de la noblesse de l’époque Heian avec des costumes, des meubles de cette époque et un paravent.
 

On y présente aussi divers jeux de la noblesse :

– “hentugi” (偏つぎ), jeu avec des cartes avec des caractères chinois
– “sugoroku” (双六), jeu avec un damier

– “sugorokuban” (双六盤) » (différent du jeu de tric-trac actuel)


La salle appelée « le petit pont de planches (架け橋)》

Le roman est composé de 3 parties. Les deux premières se passent à Heiankyô (平安京) mais la troisième à Uji (宇治). Le chemin entre les deux villes est vraiment bien raconté : on part de Heiankyô, on passe la rivière Kamogawa, franchit un sentier de montagne, traverse la rivière de Uji pour finalement arriver dans cette ville, où le roman s’achève.

La salle consacrée à la ville de Uji (宇治)

Cette salle a pour thème Uji jyujyo (宇治十帖), qui est la troisième partie du roman. Elle présente les personnages et l’histoire. On peut comprendre même si on n’a jamais lu le livre.
  Trois scènes sont présentées :
– 《Kaoru no kaimami (薫の垣間見)》que l’on peut traduire par «Kaoru jette un regard furtif sur les femmes» ;
– 《Kangen no utage (管弦の宴)》 qui veut dire « un festin de musique orchestrale» ;
– 《Niounomiya et Ukihune (匂宮と浮舟)》, noms de deux personnages.

 

L’espace audiovisuel

Ici, on peut voir des images illustrant 《Uji jyujyo (宇治十帖)》, troisième partie du roman «Le Dit du Genji》composé en tout de 54 livres. Les explications sont données en quatre langues : japonais, anglais, coréen et chinois.

La salle historique

On y trouve une présentation de l’auteure du roman mais aussi l’histoire de Uji, reproduite en infographie sur des panneaux. Il y a aussi une présentation d’un temple célèbre à Uji, qui s’appelle 《Byodoin (平等院)》 et d’autres vestiges historiques.

La Bibliothèque

Elle comporte plus de trois milles livres sur « Le Dit du Genji », livres que l’on peut consulter ou lire sur place. Il y a aussi des DVD.

La Médiathèque

On peut faire des jeux avec les ordinateurs, visionner des costumes de l’époque Heian par exemple (100 yens le tirage si on en veut ). On peut aussi y faire des jeux de devinettes sur le roman «Le Dit du Genji».


La boutique du musée et Le café du musée

A la boutique du musée, on peut y acheter des livres sur «Le Dit du Genji», des encens, des gâteaux et bien d’autres choses.
Au café, on peut y boire du café et du thé vert mais aussi y manger des gâteaux japonais.

●Informations diverses sur le musée

Heures d’ouverture : de 9 h à 17 h (entrée possible jusqu’à 16 h 30)
Fermeture : les lundis et du 28 décembre au 3 janvier.

Tarifs : adulte 500 yens, enfant 250 yens

● Comment y aller?

En train

– avec la ligne Keihan, «京阪» et la ligne Uji «宇治», descendez à la gare d’Uji. Il faut 8 minutes à pied.
・avec la ligne JR et la ligne Nara «奈良», descendez à la gare Uji. Il faut 15 minutes à pied.

One Response to “Le musée “Le Dit du Genji””

Read below or add a comment...

  1. bilete avion says:

    Great post. I used to be checking constantly this
    blog and I am impressed! Extremely helpful info specifically the
    remaining part 🙂 I deal with such information a lot.
    I used to be seeking this certain info for a long time. Thank
    you and good luck.

Leave A Comment...

*