Le sanctuaire Shimogamo jinja

March 10, 2013

de Tomoyo Michishita

 

Kyôto est une ancienne capitale du Japon. Elle s’est déplacée de Nara à Kyôto en 794 à l’époque Heian. A cette époque-là, le bouddhisme était déjà très important donc il y a beaucoup de temples à Kyôto. Les Japonais ont construit des temples bouddhistes mais aussi des sanctuaires shinto.

Je vais vous présenter le sanctuaire «Shimogamo jinja» de religion shinto.

 

le sanctuaire Shimogamo jinja

 

C’est un sanctuaire shinto important situé dans l’arrondissement de Sakyô ku, à l’est de Kyôto. Son nom d’origine est «Kamo mioya jinja» et le nom du sanctuaire fait référence aux anciens habitants du quartier, le clan Kamo.

C’est un des plus anciens sanctuaires shinto du Japon et il fait partie du patrimoine mondial de l’UNESCO depuis le 25 décembre 1994.

En général, l’expression Kamojinja en japonais concerne les sanctuaires Shimogamo jinja et Kamigamo jinja. Les sanctuaires Kamo sont traditionnellement reliés à Kyôto. Shimogamo est le plus ancien des deux, de 100 ans. Les Kamojinja ont fonction de protéger Kyôto contre les influences malignes.

Le nom de ce temple prend donc son origine dans le nom de la famille Kamo.

Il y a quatre bâtiments dans le temple et ils datent du VIième siècle. On ne sait pas qui l’a fait construire.

Comment y aller ?

Pour y aller en train : vous pouvez prendre la ligne Keihan et descendre à la gare de Demachiyanagi. Le temple est situé à 10 minutes de marche de la gare.

Pour y aller en bus : vous pouvez prendre les bus numéro 1, 4 ou 205  qui partent de la gare de Kyôto et descendre à l’arrêt de bus Shimogamojinjamae. Il faut environ 30 minutes de la gare de Kyôto.

Dans le temple Shimogamo jinja, il y a aussi une belle forêt d’origine appelée Tadasu no Mori. C’est un lieu de promenade. Cette forêt fait partie du sanctuaire.

pierre annonçant la forêt Tadasu no Mori

 

dans la forêt

 

grande allée dans le sanctuaire

 

 

Il y a beaucoup de fêtes dans ce temple pendant les quatres saisons, par exemple :

–       le 15 janvier, il y a la fête du riz.

–       le 3 février, il y a la fête appelée Setsubun : on lance des haricots secs pour chasser les démons de chez soi et y faire entrer le bonheur. C’est une fête traditionnelle.

–       le 15 mai, il y a le festival Aoi dont la tradition est d’offrir des roses trémières pour décorer le temple et les participants, avec les feuilles des fleurs. C’est un des trois plus importants festivals de Kyôto.

–       en juillet, il y a la fête Mitarashi, petit temple au sein de ce sanctuaire. etc… .

 

dans le sanctuaire Shimogamo jinja

 

Toutes les fêtes sont très intéressantes parce qu’elles ont toutes lieu dans ce temple, chaque année depuis longtemps. C’est magnifique.

Et puis, le temple Shimogamo jinja est bien connu chez les jeunnes filles car il est dédié à l’amour. L’ amulette de l’amour est très mignonne.

 

 

l'amulette de l'amour

 

Il a la forme d’une rose trémière, «aoi» qui elle-même a la forme d’un coeur, alors elle est très populaire.

Les Japonais adore ce temple !! Pendant les festivals et pendant toute l’année, il y a beaucoup de visiteurs dans le temple. Si vous y allez, appréciez l’endroit comme les Japonais. Je vous conseille d’y aller en bus !! Ne prenez pas le taxi, c’est trop cher.

Leave A Comment...

*