Le bain public “sentô”

April 24, 2006

de Ayami Asai

Qu’est-ce qu’un “sentô” ?

Un “sentô” (銭湯) est un bain public payant. Il existe au Japon une autre forme de bain public qui s’appelle “onsen” (温泉) mais ce n’est pas la même chose. La fonction du “sentô” est proche de celle du bain à la maison, de la toilette quotidienne. Les gens, qui n’ ont pas de salle de bain dans leur logement, y vont tous les jours. Au “sentô”, on utilise l’eau du robinet. Par contre, l’eau du “onsen” est toujours de l’eau naturelle souterraine, contenant beaucoup de minéraux. Le prix du “onsen” coûte généralement plus cher que celui du “sentô”.

L’histoire du “sentô” au Japon

C’est le prince Shôtoku qui a diffusé la culture de «prendre un bain». Il a propagé le bouddhisme qui disait que faire ses ablutions  était une vertu. Pour cette raison, la coutume du bain a commencé au VIème siècle. À cette époque-là, on trouvait des équipements pour se baigner dans les temples.

À l’époque Heian, le “sentô” ancien (湯屋 : yuya) est apparu à Kyôto et la coutume bouddhique des ablutions a changé les habitudes de vie.

À l’époque Kamakura, il faisait vraiment froid à cause des mauvaises conditions climatiques. Se baigner était un moyen important de lutter contre le froid parce qu’il n’y avait pas assez d’installations de chauffage.

Ensuite, à l’époque Muromachi, cette habitude a été perpétuée par le gouvernement du shogounat et les temples. À partir de cette époque, on appela l’équipement du bain (風呂 : furo)  où l’on invitait des amis à prendre un bain ensemble. Dans ce cas, après le bain, on prenait du thé ou du saké.

À l’époque Edo, un homme, Yoichi Ise a construit un “sentô”. Son “sentô” a rencontré un grand succès et son idée est devenue une mode dans tout le pays. Le style de “sentô”, à ce moment-là, était une sorte de bain turc, mixte, de vapeur. Au premier étage du “sentô”, se trouvait un salon où les gens jouaient au jeu de “go” (碁) ou de “shôgi” (将棋), jeux japonais comme les échecs ( les deux sont pareils) et où d’autres se reposaient.

C’est au XVIIème siècle que le style actuel où on se plonge dans l’eau chaude jusqu’aux épaules a été adopté par le public.

À partir de l’époque Meiji, le bain mixte a disparu parce que c’était interdit par la loi.

À l’époque Taishô, le sentô est devenu plus moderne et plus hygiénique. De nos jours, on trouve au “sentô” un sauna, une salle de gymnastique, des ventes de boissons, etc…

Le nombre de bains publics “sentô”

Le nombre de “sentô” diminue de plus en plus, en raison de l’augmentation du nombre de salles de bain dans les maisons. Les “sentô” qui restent sont souvent transformés en lieux de distraction générale, par exemple, des “super sentô” (voir plus bas). En 2005, il y avait 5267 “sentô” membres du syndicat des bains publics dans tout le pays, dans la ville de Kyôto, environ 210.

Le prix

Chaque ville a un prix fixe. À Kyôto, l’entrée coûte 390 yens (environ 2.50 euros) par adulte.

Le savoir-vivre au sentô

1. Avant de se baigner, il faut bien se laver.
2. Il ne faut pas mettre la serviette dans le bain.
3. Il ne faut pas nager !
4. Avant de sortir de la salle de bain, c’est-à-dire, avant d’entrer dans la salle de déshabillage, il faut bien s’essuyer pour ne pas mouiller le plancher.

Le moyen de prendre un bain bien chaud

Voici une manière de faire mais chacun bien sûr, peut faire comme il veut.

entrée d'un "sentô"

1. Prendre une douche simplement.
2. D’abord, se plonger doucement jusqu’à la poitrine.
3. Se plonger jusqu’aux épaules pendant 2 minutes.
4. Sortir du bain 5 minutes. (si vous voulez, vous vous lavez les cheveux)
5. Se plonger encore comme au numéro 3.
6. Sortir du bain 5 minutes. (si vous voulez, vous vous lavez le corps)
7. Pour terminer, se plonger encore 2 minutes.
8. Se reposer en s’allongeant pendant 30 minutes.

 

Les Japonais, le bain et le “sentô”

Comme il l’a été dit au début, les Japonais adorent prendre un bain et leur rapport avec cet acte d’hygiène de vie est profond depuis très longtemps. Il ne s’agit pas seulement d’une raison climatique, mais bien aussi de l’idée religieuse qui nous rappelle que se «décrasser» en prenant le bain est comme enlever les impuretés de son coeur. Donc, l’apparition du “sentô” a permis de donner aux gens un moment pour se rafraîchir l’esprit et cet établissement est finalement devenu un endroit favorisant la communication parmi le peuple.

Après la seconde guerre mondiale et la grande croissance économique qui a suivi, chaque ménage, au Japon, a vu sa maison être approvisionnée en gaz et en eau courante. Ce fait a éloigné les gens des “sentô” qui ont dû réagir en offrant de nouveaux services pour attirer et faire revenir la clientèle.

Les bains principaux que l’on peut trouver dans le “sentô” :

  • le sauna

    Cela nous fait transpirer et nous aide à faire sortir les déchets de l’organisme. Il est aussi efficace contre la raideur et la douleur des muscles.

  • le bain à l’eau froide

    C’est bien de s’y baigner après le sauna pour accélérer le métabolisme, tout en affermissant la peau.

  • le bain électrique

    C’est un bain dans lequel passe un courant modéré. Il stimule surtout les jointures et les nerfs, mais on dit que, en effet, même si on se baigne dans un «bain électrique», on ne sent rien dans les parties du corps qui fonctionnement normalement.

  • le bain à remous

    Un jet de bulles sort des deux côtés de la baignoire. Il joue un rôle de massage.

  • le bain de cédrat

    Des cédrats flottent sur l’eau. Les Japonais ont l’habitude de prendre ce bain au mois de décembre, notamment au solstice d’hiver. Il accélère la circulation du sang et a un effet favorable pour les gens qui ont toujours les membres froids. C’est également efficace pour avoir une belle peau.

différents bains d'un "sentô"

 

Le super “sentô”

Cet établissement est un type de “sentô” qui est vraiment à la mode. Il offre une grande variété de choix comprenant des bains intérieurs et en plein air. La caractéristique du “super sentô” est d’être accompagné d’autres espaces de loisirs et de restauration. De plus, comme il dispose d’un parking et que le tarif n’est pas très différent que celui du “sentô” traditionnel, c’est l’ endroit préféré des familles pour sortir le week-end.

Le rôle du bain, qui favorise la guérison du corps et du coeur des gens stressés de nos jours, est important et en même temps, c’est une grande chance pour les affaires.

Leave A Comment...

*