L’art de la calligraphie “shodo”

April 25, 2009

par Maho KAWAMOTO

 

Le «shodo» est un art typiquement japonais même si la calligraphie est un art né en Chine. A l’époque Heian, un nouveau syllabaire (kana) a été inventé au Japon, permettant la naissance de cet art.

Les objets liés à la calligraphie

- une feuille de papier "hanshi"

- 2 sortes d'encre de Chine (une liquide et une solide)

 

 

 

 

– un pinceau “spécial calligraphie”

- un "suzuri", objet qui recueille l'encre de Chine

 

– un presse-papier,
– et un sous-main.

La calligraphie imite l’écriture d’hommes célèbres. Pour cela, il y a 3 méthodes :
1. écrire une lettre à côté du modèle,
2. mémoriser le modèle et le réécrire,
3. écrire soi-même.

Des styles d’idéogrammes

Le style “tensho” était un style utilisé pour les sceaux enregistrés auprès des autorités (un sceau officiel donc). C’est le plus ancien et on l’utilisait pour les documents officiels autrefois. On l’utilisait (et on l’utilise encore) souvent pour les autographes, pour signer une peinture ou une calligraphie.

Le style “reisho” vient simplement du style “tensho”. Il était à la mode à l’époque de Kan.

Le style “sôsho” est un idéogramme qui était inspiré du style “tensho” et du style “reisho”. Il était en vogue à l’époque de Sangoku.

Le  style “gyôsho” était utilisé par Wang Xizhi qui était un calligraphe très célèbre.

Nous sommes plus habitués à cette forme d’ idéogramme, très utilisé aujourd’hui et appelé style “kaisho” où l’écriture est plus géométrique que dans le style “sôsho” (imitant l’écriture à la main).

L’art de la calligraphie “shodo” est un art dans lequel on ne peut jamais revenir en arrière ni se corriger. Il est rythmé par le geste, du début à la fin de l’écriture. L’expression vient de l’épaisseur de l’encre de Chine, de la vitesse ou de la lenteur du pinceau. Le style et l’humeur du calligraphe sont très importants : ils donnent ainsi l’originalité (et la renommée) de la calligraphie. Ces derniers temps, les Japonais reprennent goût à l’art du «shodo». Partout au Japon, de nouvelles salles où on peut pratiquer cet art ont été ouvertes. Quand vous viendrez au Japon, je vous conseille d’essayer, vous aussi, l’art du «shodo».

Leave A Comment...

*