Le temple Ryôan ji

April 24, 2008

de Ayaka NAKAI, Ai FUKUMITU et Kyoko TERADA

Le temple

Le temple se trouve au nord-ouest de la ville de Kyôto. Il possède un magnifique jardin qui a été aménagé sur un terrain très vaste en 1450 par un noble, Katsumoto Hosokawa.

«Ryôan ji» en japonais 竜安寺 ou 龍安寺 signifie “Temple du repos du dragon”.

L’espace est composé d’un grand étang et d’un petit jardin de pierres, très connus au Japon et souvent à l’étranger. On peut se promener autour de l’étang et admirer le jardin. C’est un endroit très calme, très reposant, je crois.

Depuis 1994, le temple «Ryôan ji » est inscrit au Patrimoine mondial de l’Unesco et fait partie de l’héritage culturel mondial.

 

vue sur l'étang

 

Le jardin de pierres

Ce jardin est en fait tout petit : 25 mètres de long sur 10 mètres de large. Il a une forme rectangulaire et c’est un jardin très simple, dans l’esprit zen.
D’influence chinoise, il a été dessiné par le peintre Soami, né aux alentours de 1445 et mort en 1525. Il a été réalisé par le moine Tesshu.

Ce jardin zen est complètement différent des jardins nobles et luxueux datant du Moyen-âge. Il représente un paysage de montagne et une rivière, grâce à des pierres et du sable, sans utilisation d’eau courante. Dans le jardin, il n’y a pas d’arbre mais il y a 15 rochers qui sont arrangés en 5 groupes, à partir de la gauche, combinés de la façon suivante 5, 2, 3, 2 et 3, posés sur du sable blanc. Le jardin est clos par un mur bas, très ancien, selon la tradition zen, fait avec de l’argile mélangée à de l’huile bouillie.

 

maquette du jardin de pierres