Le temple Kurama

November 14, 2012

Yuta Nakano

1)    Présentation du temple

Le temple Kurama se situe près du sommet de la montagne de Kurama, qui mesure 569 mètres et se trouve au nord de Kyôto. Il protège la partie nord de Kyôto depuis 1200 ans. Son enceinte est très grande, entourée par une forêt primitive et à ses pieds, des vallées. On y honore un dieu qui s’appelle Visyamonten 毘沙門天 , un dieu indien qui protège les trésors. Son vrai nom est Vaiśravata en sanskrit. En général on croit qu’on pourra devenir riche, si on croit en lui.

En 796, le temple Kurama a été édifié par Isendo Fujiwarano 藤原伊勢人 (haut fonctionnaire à l’époque Heian) mais il a subi cinq incendies jusqu’à maintenant, il est donc nouveau par rapport aux autres temples.

En ce qui concerne la religion qui y est pratiquée, autrefois le temple Kurama appartenait à la secte Tendai (secte bouddhiste, originaire de Chine, implantée au Japon à l’époque Heian) mais après la deuxième guerre mondiale, il s’en est séparé et a fondé une nouvelle secte shintô qui s’appelle Kuramakokyo. En 1949, il est devenu le temple principal de cette secte dans laquelle on honore Visyamonten.

Maintenant, cette secte Kuramakokyo a plusieurs dizaines de milliers de membres et plusieurs sections locales appelées sueji 末寺. Chaque section locale a son propre nom. Par exemple, une des sections locales de Kurama se trouve au centre de la ville de Kyôto. Son nom est Sensyoin 千照院.

section locale de Kuramakokyo, Sensyoin 千照院, à Kyôto

2)    Le trésor de la nature

La nature dans la montagne de Kurama est très riche et représentative de Kyôto. Elle est protégée par le temple depuis longtemps comme sa terre, donc la forêt d’origine n’a pas changé. Les cyprès du Japon y sont nombreux, presque tous sont très vieux et ont plus de 1000 ans. On peut y respirer un air frais et goûter aux paysages qui changent à chaque saison.

3)    Akiko Yosano

La montagne de Kurama est bien connue comme étant un lieu célébré par la poétesse et écrivaine Akiko Yosano 与謝野晶子. Elle est née en 1878 à Osaka et décédée en 1942. Son oeuvre principale est un recueil poétique qui s’appelle Midaregami みだれ髪. Elle aimait beaucoup ce lieu, y passait ses vacances et y composait des poèmes. Dans l’enceinte, on peut voir l’imitation de son cabinet de travail appelé tohakutei 冬柏亭. C’est un cabinet de travail, mais cela ne ressemble pas à un cabinet de travail. Akiko Yosano l’a construit pour composer des poèmes. Elle a recouvert le plancher d’un tatami et l’atmosphère est très douce. Cela ressemble presque à un endroit de relaxation ou à une charmante chambre d’hôtel.

4)    Les fêtes

Au temple Kurama, plusieurs fêtes ont lieu et quelques unes de ces fêtes sont fixées depuis longtemps. Par exemple, ces deux fêtes :

(a)Uesakusai 五月満月祭 : on se rassemble dans le temple lors de la nuit de pleine lune au mois de mai et on prie la lune en agitant une lumière comme pendant un concert.

(b)Kurama no himatsuri 鞍馬の火祭 : cette fête du feu a lieu le 22 octobre. C’est l’une des plus grandes fêtes de Kyôto. Les habitants tiennent une torche et parcourent leur quartier toute la nuit. Tout le monde peut y participer.

Et il y a  d’autres fêtes encore.

 Allez visiter le temple Kurama !!

Admirez les paysages changeant à chaque saison, s’il vous plaît !!!

 

Leave A Comment...

*