Le temple Ryôan ji

February 3, 2013

de Yuki Kita et Sayaka Matsuda 

 

Le temple

Le temple Ryôan ji est un temple bouddhiste. Il a été construit à l’époque Muromachi en 1450 par un Samuraï qui s’appelait Katsumoto Hosokawa. Dans le temple, il y a un jardin de style «karesansui» et un grand étang appelé «kyoyochi». Autrefois, il y avait beaucoup de constructions dans ce temple mais presque toutes ont été détruites dans des incendies. A l’origine, il y avait vingt-et-un bâtiments mais aujourd’hui, il en reste seulement trois. Le temple Ryôan ji fait partie du Patrimoine mondial de l’UNESCO depuis 1994.

Le temple principal se trouve en haut d’un grand escalier en pierre. Dans les bâtiments sont exposés de vieux livres écrits avec des caractères chinois. Il y a un rayon de souvenirs aussi. On ne peut voir le jardin de pierres que de l’intérieur de ce bâtiment.

 

bâtiment principal du temple Ryôan ji

Le jardin de pierres

 

jardin de pierres karesansui

 

Le jardin de pierres de style karesansui est composé de petits cailloux et de quinze grosses pierres disposées adroitement de façon à ce qu’il soit impossible de les voir toutes en même temps.

Dans ce jardin, il n’y a pas d’eau. Quand la Reine Elizabeth 2 d’Angleterre est venue en 1975, elle a dit qu’il était magnifique.

On ne sait pas qui a dessiné et fait ce jardin. Les petits cailloux représentent l’océan et les grosses pierres, les montagnes.

 

La petite fontaine aux ablutions

 

fontaine où l'on se purifie

Le petit bassin destiné aux ablutions, «tukubai », sert à se laver les mains et la bouche pour se purifier avant de «rencontrer les dieux» et avant d’entrer dans le pavillon de thé. Ils représentent souvent un objet, ici, il a la forme d’une ancienne pièce de monnaie. On peut lire une inscription avec quatre caractères chinois 吾唯足知 : en français on pourrait traduire : « Je connais uniquement la satisfaction maintenant » … donc, on ne ressent ni plainte ni insatisfaction.

 

L’étang 

 

étang kyôyôchi

 

Au bord ou dans cet étang, on peut admirer diverses fleurs qui nous enchantent par leurs belles couleurs à chaque saison : par exemple nous pouvons voir des camélias en hiver, les fleurs des cerisiers au printemps, des nénuphars en été et enfin, on peut également admirer les érables rouges en automne. On peut voir aussi les canards domestiques nager dans l’étang. Il y a aussi des carpes, des tortues d’eau et divers oiseaux.

 

Informations pratiques 

Horaires d’ouverture :  du 1er mars au 30 novembre, de 8h à 17h et du 1er décembre à la fin février, de 8h30 à 16h30. Tarifs pour la visite complète : 500 yens et 300 yens pour les moins de 15 ans.

Comment y aller ?

En bus :

de la gare de Kyôto, prendre le bus n° 50, descendre à l’arrêt Ritsumeikanmae et marcher 7 minutes en direction de l’ouest.

du centre ville, de Kawaramachi, prendre le bus n° 59, descendre à l’arrêt Ryoanjimae et marcher 1 minute.

En train : si vous êtes à Arashiyama, prendre le tramway Keifuku et descendre à Ryoanjimichi et marchez en direction du nord. C’est bien indiqué.

Téléphone : (075) 463-2216

Leave A Comment...

*