Le temple Suzumushi dera

April 24, 2004

Par Miki ISHIBASHI et Yukiko KAYAMA

 

 

escalier pour aller au temple

Tout d’abord, montez cet escalier de pierre, bordé d’arbres verdoyants puis, à côté de la porte, regardez le “jizô”, statuette représentant Bouddha, le protecteur des voyageurs, unique au Japon. Il porte des chaussures de paille et vient chez vous pour exercer un seul voeu. Dans ce temple, les grillons “suzumushi” chantent toute l’année, d’où le nom que porte ce temple bouddhiste.

Son vrai nom est “Myo tokuzan Kegonji”. Il a été construit en 1723 par Hôtan shonin, dont la statue se trouve dans le temple. Autrefois, ce temple était affilié à la secte Kegon mais aujourd’hui il l’est à la secte Rinzai. Lors de la visite, c’est le moine le plus haut dans la hiérarchie qui vous donnera des explications, pendant que vous prendrez le thé avec un petit gâteau.

 

tasse de thé et pâtisseries offertes par le temple

Puis vous pourrez acheter une amulette, appelée “Kôfukuo mamori”, que vous devrez mettre entre vos deux mains, quand vous ferez un voeu. Si celui-ci se réalise, vous devrez retourner au temple pour remercier le “jizô”. Vous pourrez acheter cette amulette pour vous, ou bien pour l’offrir en souvenir. Même si vous êtes loin du temple, vous pourrez faire un voeu si vous avez cette amulette.

 

l'amulette du temple

A côté du temple, se trouve un jardin japonais, dans lequel il y a neuf sortes de bambous et de mousses diverses. Elles font la beauté de ce jardin. Regardez toute cette verdure et elle vous apportera le calme. Quand vous passerez la porte de sortie, faites alors un voeu, avant de rentrer chez vous !

Comment prier ?

Commencez par acheter une amulette. Il y a un petit “jizô”, Bouddha protecteur des voyageurs, en face de l’entrée du temple. D’abord, faites une offrande avec de la monnaie. Combien ? Cela dépend de vos sentiments. Mettez l’amulette dans vos mains et priez. Faites attention, tenez-la bien ! il faut pouvoir lire le signe “kou” (幸) qui représente la tête du “jizô”. Fermez les yeux, dites vos nom, prénom et adresse, dans votre coeur. Si vous allez déménager, vous pouvez dire aussi votre nouvelle adresse. Le “jizô” viendra dans votre nouvelle maison, à pied, partout sur la terre, même en France, pour exaucer votre voeu. Le “jizô” écoutera toutes sortes de prières mais il y a des souhaits qu’il ne peut pas accorder :
I. Ne souhaitez pas de malheur pour les autres. Cela vous reviendrait.
II. Ne souhaitez pas avoir une famille heureuse. Il y a un autre talisman pour cela !
III. Ne priez pas pour éviter une mauvaise fortune. C’est aussi un autre talisman !
IV. Ne demandez pas que vos affaires prospèrent !
Le “jizô” acceptera n’importe quelle demande sauf celles décrites ci-dessus. Mais vous devez les dire en japonais. Exercez-vous après votre arrivée au Japon !
Si vous avez besoin de venir demander de guérir d’une maladie, mais que vous ne pouvez pas vous déplacer, vous pouvez demander à une autre personne de venir à votre place pour vous procurer l’amulette. Puis, de chez vous, vous vous tournez vers Kyôto, et avec l’amulette entre vos mains, priez !
Quand vous visitez le temple Suzumushi dera, vous pouvez acheter des amulettes pour vos amis. Si vous voulez faire le voeu d’avoir un enfant, vous devez venir au temple et demander cet enfant avec votre mari (ou votre femme) et faire ensemble le même voeu. C’est important car, si vous ne priez pas ensemble, l’enfant ne sera pas le vôtre.
Si vous voulez faire le voeu d’avoir un(e) petit(e) ami(e), n’oubliez pas de demander quelque chose de possible. Même le “jizô” ne pourra rien faire pour vous. Si vous voulez vous marier avec Jean Reno, par eexemple, vous savez que c’est impossible.

Leçon de japonais :

Voici quelques phrases que vous pourrez dire en japonais :

langue

comment on dit   

le “e” se rpononce “é” et le “u” se prononce “ou”

français

Guérissez ma maladie (blessure), s’il vous plaît !

japonais

→  watashi no byoki o naoshite kudasai

français

Donnez nous un enfant, s’il vous plaît !

japonais

→  watashitatchi ni  kodomo ga dekimasuyo ni

français

Faites que je rencontre l’homme (la femme) de ma vie, s’il vous plaît !

japonais

→  watashi ni husawashii dansei (jyosei) ni deaemasuyo ni

Au printemps, vous y verrez les cerisiers en fleurs, en automne les feuillages d’automne.

Nous sommes sûres que vous serez très content(e) d’admirer ce cadre magnifique.

Accès

En bus :

– de la gare de Kyôto : bus de ville 28 et bus de Kyôto 73
– de Shijyô Karasuma : bus de ville 29 et bus de Kyôto 73
– de Arashiyama : bus Kyôto 63 et 73

En train, ligne Hankyu : descendre à la gare de Matsuo, la ligne de Arashiyama   →15 minutes à pied.


Ouverture du temple : de 9h à 17h (entrée possible : jusqu’à 16h 30)

Adresse : 〒615-8294,  31 Matsumurojike, Nishikyo-ku, Kyôto

Téléphone : 075-381-3830

Adresse e-mail : info@suzutera.or.jp

Leave A Comment...

*