Les nouilles soba au thé vert

July 16, 2018

Ami Ishimaru, Tomoko Ito, Yuka Masui

 

Kyoto regorge de traditions diverses et notamment gastronomiques. Il y a beaucoup d’aliments célèbres originaires de Kyoto. Quel est votre aliment préféré ? Est-ce que c’est la peau du lait de soja appelée Yuba, les pickles de Kyoto, les légumes de Kyoto appelés kyoyasai ou le thé vert matcha ?

Nous vous recommandons les nouilles appelées soba. Ce sont des nouilles faites avec de la farine de sarrasin. Celles que nous allons vous présenter ne sont pas communes.

Les nouilles soba sont nées en 1643, à l’époque Edo. Nous ne savons pas qui les mangeait au début, si c’était un plat populaire ou réservé à l’élite.

On trouvait aussi des nouilles soba de cinq couleurs que l’on mangeait à la fête des poupées appelée Hinamatsuri, le 3 mars de chaque année. Les cinq couleurs sont blanc, rouge, vert, noir et jaune :

  • les nouilles blanches contiennent moins de farine de sarrasin qui est une farine brun foncé,
  • les nouilles rouges sont pétries dans de la prune, de la perilla frutescens (« le basilic chinois ») et du carthame (une teinture),
  • les nouilles vertes sont pétries dans du thé vert,
  • les nouilles noires, dans du sésame et des algues,
  • et les nouilles jaunes, dans de l’œuf.

C’était le début des nouilles soba au thé vert. Maintenant, nous ne mangeons plus guère ces différentes sortes de soba sauf les nouilles vertes. Les nouilles soba au thé vert sont connues comme une spécialité de Kyoto.

Elles ont la même forme que les nouilles habituelles, on les mange de la même manière avec des baguettes mais leur couleur est différente. Elles sont vertes. On les appelle « les soba au thé vert ». On peut les apprécier par la vue, l’odorat et le toucher. Avec cette couleur verte, elles sont belles, quand on les met dans la bouche, le goût du matcha stimule l’odorat, et la texture des nouilles soba est unique.

                                       les nouilles soba au thé vert

On peut en acheter aussi dans les supermarchés pour 300 yens (2 euros) environ. On peut les manger à la maison en famille.

Pour les préparer, c’est facile. Il faut faire bouillir les nouilles dans de l’eau bouillante pendant environ 4 minutes. Ensuite, les passer sous l’eau froide avant de les mettre sur une assiette.

                                 un paquet acheté dans un supermarché

Il y a beaucoup de restaurants de soba à Kyoto qui proposent des nouilles soba au thé vert.

Nous allons vous présenter le restaurant Nakamura Fujikichi. Cet endroit est très populaire et beaucoup de gens attendent toujours pour pouvoir y manger, donc nous vous recommandons d’y aller tôt.

                           entrée du restaurant Nakamura Fujikichi

 

               le menu « soba au thé vert » chez Nakamura Fujikichi

Ce menu coute, à la carte, 820 yens (environ 7 euros) et dans un menu, 1 100 yens (environ 9 euros). Bien sûr, les nouilles soba au thé vert sont délicieuses, mais les desserts au thé matcha sont également très bons.

On peut y manger de 10 h à 18 heures (dernière commande 17h30).

C’est un peu loin de Kyoto, il faut environ 40 minutes pour y aller mais si vous allez à Uji, c’est une bonne occasion de déjeuner dans ce restaurant.

Pour y aller,

– avec la ligne JR, prendre un train direction Uji, descendre à la gare de Uji et c’est à 1 minute à pied.

– avec la ligne Keihan, prendre un train direction Uji, descendre à la gare de Uji et c’est à 10 minutes à pied en direction du sud.

 

Les soba au thé vert sont avant tout faites pour être appréciées avec les cinq sens ! Si vous venez à Kyoto, goutez aux nouilles soba au thé vert ! Vous découvrirez une saveur nouvelle et différente de vos saveurs habituelles !