Le théâtre GEAR

January 22, 2018

Towa Nishioka, Junya Nishioka, Suguru Miyazaki

 

Quand vous imaginez Kyoto, probablement, vous pensez à la ville historique avec ses temples bouddhistes, shinto, aux personnes portant un kimono où à la ville ancienne. Nous allons vous présenter quelque chose de plus moderne.

Depuis environ 3 ans, une représentation théâtrale avec une technique de pointe est de plus en plus populaire à Kyoto. Elle s’appelle “GEAR”.  « GEAR » est un mot anglais, qui signifie « rouages ». Ce théâtre un peu spécial se trouve dans un immeuble qui s’appelle 1928 situé au carrefour de San jo dori et Teramachi dori dans la rue Gokō-machi près de la gare Karasuma-Oike.

                                                                                    1928

À l’origine, l’immeuble 1928 a été créé pour un journal en 1928, d’où son nom, mais en 1999, il a été rénové et depuis 2012, il abrite Le bâtiment Art Complex ainsi que trois cafés-restaurants, les « Café Indépendant », « Radio Café » et « Café Chocolat ».

En entrant, on ressent l’atmosphère d’une usine. C’est une petite salle de théâtre avec seulement cent places. Ce théâtre s’appelle « GEAR », en raison de ses rouages qui se déroulent et s’harmonisent entre eux.

Les personnages, 4 ou 5, jouent des rôles de robots qui travaillent dans une usine. Un autre personnage joue le rôle d’une poupée qui est fabriquée dans l’usine.

Voici le début de la pièce : un jour que les robots travaillent comme d’habitude, il y a une soudaine panne d’électricité. Ensuite, on voit une poupée qui ressent un sentiment humain, et ressuscite les robots mais ….. pour la suite de l’histoire, il faut aller voir sur place !

                                                               la scène du théâtre GEAR

Ensuite, nous allons parler des comédiens. Pendant la pièce, on peut voir plusieurs sortes d’arts : du mime, de la break dance, de la prestidigitation, et de la jonglerie. Chaque comédien jouant le rôle d’un robot porte un costume de couleur différente. Le robot rouge est expert en mime, le jaune, en break dance, le bleu, en prestidigitation, et le vert en jongleur. Certains, d’entre eux, sont de vrais champions du monde dans leur art. Par exemple, le jongleur a un record du monde Guinness.

Il y a deux particularités dans cette pièce :

  • L’une est que les comédiens n’utilisent aucune parole. Comme ils s’expriment seulement avec les mouvements de leur corps, les enfants et les gens qui ne comprennent pas le japonais peuvent s’amuser aussi et tout comprendre.
  • L’autre particularité est une mise en scène élaborée avec des techniques très modernes et perfectionnées comme un spectacle de sons et lumières, projeté par ordinateur sur un objet, avec une lumière laser qui peut montrer jusqu’à 16 millions de couleurs.

Ce théâtre joue la même représentation depuis 2012, 5 jours par semaine, deux fois par jour. La durée de la séance est de 1 heure et demie, sans entracte.

La salle est divisée en trois espaces et le prix de la place change suivant le lieu : devant, 4 200 yens (environ 30 euros), au milieu, 3 700 yens (environ 28 euros), au fond, 2 700 yens (environ 20 euros). On peut acheter les tickets sur place ou sur Internet.

Pour y aller, on vous conseille de prendre le métro jusqu’à la gare de Karasuma-Oike (pour les deux lignes). Il faut 10 minutes à pied de la gare de Karasuma-Oike jusqu’au théâtre.

 

Le théâtre GEAR est apprécié par beaucoup de monde. Faites votre possible pour y aller vous aussi !