Les bonbons

April 19, 2010

De Misaki Nishida et Mizuka Yoshimura

 

☆Histoire des bonbons☆

Aujourd’hui, les bonbons sont des confiseries mais autrefois, ils étaient utilisés comme on le ferait d’un assaisonnement. Le Nihonshoki (c’est l’histoire du Japon écrite en 720) parle déjà de “bonbons” sucrés, sorte de sirop, mélange d’amidon et de maltose. L’étymologie du mot bonbon est «sucré». Et puis c’est un aliment important pour les hommes.

A l’époque Heian (794 – 1185) existait déjà «un magasin de  bonbons» à Kyôto mais autrefois les bonbons n’étaient pas une sucrerie. Ils étaient utilisés plutôt comme un accompagnement.
A l’époque Muromachi (1336-1573), le Japon a commencé à importer du sucre mais cette denrée était très chère et les personnes du peuple ne pouvaient pas en acheter.
C’est à l’époque Edo (1603-1867) que les bonbons ont pris une forme solide. Ils sont devenus de vraies confiseries. Des marchands de bonbons sont apparus et ils sont devenus très populaires auprès des enfants.
Maintenant, les bonbons sont devenus une confiserie traditionnelle.

 

☆Différentes sortes de bonbons☆

 

・Miyakonoishi

C’est un bonbon aux couleurs vives.

bonbons en forme de pierre précieuse

 

・Umeboshiame

C’est un bonbon rouge ou blanc. Il a un goût un peu acide. Il est offert pour une fête ou un événement heureux.

bonbons au goût de prune salée

 

・Ujimachaame

C’est un bonbon populaire à Kyôto. Il est utilisé pendant la cérémonie du thé à Uji près de Kyôto.
Il est très populaire auprès des touristes.

bonbons au goût de thé vert macha

 

☆Les bonbons saisonniers☆

Au Japon, il y a des bonbons particuliers pour certaines fêtes : par exemple pour la fête des mères, la fête des petites filles (le 3 mars ) etc… et on ne peut les acheter qu’à ces moments-là.

Il y a beaucoup de formes différentes et de saveurs aussi. Alors, si vous voulez acheter des bonbons, choisissez des bonbons «de saison» ! Au Japon, c’est possible !

Leave A Comment...

*