Les encens de Kyôto

March 9, 2013

Seika Kitade et Hiroki Ikeda

Il y a beaucoup de temples bouddhistes et de sanctuaires shinto au Japon en général et à Kyôto en particulier. Ainsi, il y a plusieurs endroits au Japon où on fabrique de l’encens, mais les encens de Kyôto sont les plus populaires au Japon. L’encens est fabriqué au Japon, mais généralement, les ingrédients pour sa fabrication viennent de l’étranger. Vous verrez beaucoup d’encens de Kyôto, de toutes sortes, dans les boutiques de souvenirs. L’encens joue un rôle très important pendant les cérémonies religieuses comme aux funérailles par exemple. On l’applique aussi pour purifier certaines parties du corps et également pour parfumer les vêtements.
Nous allons vous présenter la boutique d’une marque d’encens célèbre qui s’appelle Shoyeido (松栄堂).

la boutique principale de Shoyeido

Au 2ème étage (= 1er en France) de cette boutique, on peut voir la fabrication de l’encens et ses composants. C’est totalement gratuit. On peut y assister du lundi au vendredi de 10 heures à 12 heures et de 13 heures 30 à 15 heures (dix personnes maximum). Mais, faites attention parce qu’il faut réserver une semaine à l’avance en téléphonant entre 8 heures et 15 heures. On peut le faire en anglais mais malheureusement, c’est impossible en français.

Voici quelques exemples d’ingrédients qui rentrent dans la fabrication des encens de Kyôto :

・Le «santal» (byakudan en japonais) : on le trouve en Inde, en Indonésie et en Malaisie. En anglais, on l’appelle aussi «sandalwood».

・Le «jinko»: c’est la résine qui apparaît dans le bois d’agar quand l’arbre a été blessé ou coupé. On en trouve principalement en Asie, dans la péninsule indochinoise au Vietnam, au Laos et au Cambodge et en Indonésie.

・Le «kyara»: est le plus précieux des «jinko». Son odeur est forte. Dans le passé, on en trouvait assez facilement au Vietnam, mais de nos jours, son extraction est rare donc il est très précieux.

Et puis, il y a beaucoup d’autres ingrédients pas faciles à extraire du fait qu’ils sont naturels. Généralement, ils proviennent de Chine, d’Inde et d’Asie du Sud-Est comme la cannelle, le girofle, et le curcuma qui sont très populaires.

ll y a beaucoup de sortes d’encens. En voici quelques exemples ci-dessous.

divers encens japonais

On trouve des encens en forme de spirale, de bâtonnet  et de cône comme sur la photo ci-dessus.

・L’encens en spirale appelé «uzumaki» a un temps de combustion très long donc il est utilisé dans une grande pièce, ou un espace avec beaucoup de passages.

・Le bâton d’encens appelé «senko» est le plus connu.
・L’encens en forme de cône a une base plus grande donc le parfum s’étend plus fortement et rapidement.
*Il existe aussi des encens japonais qui parfument naturellement, sans combustion. Ils sont intégrés dans des petits objets : dans une petite pochette parfumée (en japonais «nioibukuro» («nioi» pour odeur et «bukuro» pour sac ou pochette).

des petites pochettes parfumées

On utilise ces pochettes pour parfumer les vêtements mais aussi comme un insecticide, pour personnaliser son sac ou on les porte simplement pour s’apaiser.

Voici d’autres types d’encens japonais :

Un morceau de bois aromatique : on l’utilise pour apprécier les senteurs délicates du bois. En japonais, «humer l’encens» se dit littéralement «écouter l’encens».

L’encens pétri «neriko» : c’est le plus vieil encens. Il est fait avec du miel et de la chair de prunes japonaises.

l’encens pétri appelé neriko

L’encens pressé : en forme de fleurs de cerisier ou de feuilles d’érables rouges qui sont des symboles de saison au Japon.

On met ces sortes d’encens sur des cendres chaudes pour qu’ils diffusent leur parfum.

 

l'encens en forme de fleurs et de feuilles d'arbre

 

 

la combustion sur des cendres chaudes

Comment aller dans cette boutique d’encens ?

Depuis la gare de Kyôto, prendre le métro en direction de Kokusaikaikan, au nord de Kyôto, et descendre à la station Marutamachi (丸太町), sortie 7. Aller en direction de la rue Nijo, au sud. Cette boutique se trouve à 3 minutes à pied de la station sur la gauche. Le ticket de métro coûte 250 yens.
Adresse : 604-0857 Kyôto-shi, Nakagyo-ku, Karasuma-dori, Nijo-agaru

Numéro de téléphone : 075-212-5591

On vous recommande cette boutique et surtout n’oubliez pas de rapporter dans vos souvenirs de Kyôto, de l’encens japonais, pour parfumer votre voyage.

Leave A Comment...

*