Les légumes Kyōyasai de Kyoto

August 1, 2017

Shiori Imaya – Ayaka Takeda

 

 

Connaissez-vous les légumes appelés kyōyasai (se prononce kyōyassaï )?

Le kanji «kyo 京» est celui de Kyoto et «yasai 野菜 » signifie «légumes». Ce sont des légumes de la ville de Kyoto et récoltés dans la ville de Kyoto.

Il y a beaucoup de légumes kyōyasai, par exemple le radis japonais de Shogoin, le navet shogoinkabu, la carotte kintokininjin, etc.

Nous allons vous en présenter trois : les légumes appelés kamonasu, kujōnegi et manganzitōgarashi.

 

le légume appelé kamonasu ≪賀茂ナス≫

C’est une aubergine : ≪kamo 賀茂≫ est le nom du lieu de récolte dans Kyoto et ≪nasu なす≫ veut dire aubergine en japonais. C’est un légume typique parmi les légumes de Kyoto. Il est rond et de couleur violet foncé. Il apparait dès 1684 dans la littérature mais on ne connait pas sa vraie origine. Il est récolté de mai jusqu’à aout. Cette aubergine est toujours utilisée dans la cuisine de Kyoto l’été.

 

                                                                 des aubergines de Kyoto

 

le légume appelé kujōnegi 九条ネギ

C’est un poireau : ≪kujyo 九条≫ est le nom du lieu de récolte dans Kyoto et ≪negi ネギ≫ signifie poireau en japonais. C’est le légume le plus ancien importé de Chine, il y a 1300 ans. De la plantation traditionnelle jusqu’à la récolte, cela prend environ 1 an et 2 mois. C’est très long. Il a un gout sucré. On dit que la partie blanche de ce poireau combat les bactéries. Au Japon, il y a une vieille coutume : quand une personne a attrapé un rhume, elle enroule ce légume autour de son cou pour se soigner et guérir plus vite du coup de froid.

                                                                          des poireaux de Kyoto

 

le légume appelé manganzi tōgarashi 万願寺とうがらし

C’est un piment : ≪Manganzi 万願寺≫ est le nom de l’arrondissement de Kyoto d’où viennent ces légumes et ≪tōgarashiとうがらし≫ veut dire piment en japonais.

Le piment manganzitōgarashi est récolté de début de mai à fin septembre. À la différence d’un piment classique, il n’est pas piquant. Il est long, environ 15 centimètres. Sa chair est épaisse, douce et facile à manger parce qu’il y a moins de grains à l’intérieur. On l’appelle aussi le roi du piment.

Le piment tanganzitōgarashi a beaucoup de vertus. Par exemple, il favorise une bonne circulation du sang, il contient beaucoup de fibres et il est riche en vitamine C. On peut le manger cru, mais on le fait habituellement revenir à la poêle.

                                                                    les piments de Kyoto

Ces légumes font partie des ingrédients de la cuisine traditionnelle de Kyoto. On peut les acheter dans n’importe quel supermarché. Ils sont plus chers que les autres légumes parce qu’ils ont une valeur en plus due à la rareté et ils sont bio.

 

Si vous venez à Kyoto, goûtez aux légumes kyōyasai si l’occasion se présente.