Les manières de prier dans les temples

April 19, 2010

Par Ai Kitagawa et Seko Syuhara

 

Aujourd’hui, il y a beaucoup de touristes étrangers dans les temples shinto et dans les temples bouddhistes au Japon.Mais, est-ce que vous connaissez bien les manières de prier dans ces temples ? Il y a des différences entre ces deux sortes de temples, alors, nous allons vous présenter les différentes façons de prier dans ces temples.
D’abord, au Japon, il y a de nombreux temples shinto et bouddhistes. On dit que le bouddhisme et le shintoïsme ont une tolérance religieuse. Alors, si vous êtes chrétien(ne)s ou musulman(e)s, ou d’une autre religion, essayez d’être tolérant(e)s vous aussi, envers les religions japonaises et montrez du respect à leurs divinités («kamis (神)») et dans les temples.

<La manière de prier dans les temples shinto>

1. On s’incline légèrement avant de passer sous un «torii (鳥居)», le grand portique en bois rouge qui marque l’entrée d’un sanctuaire shinto.

2. On doit marcher sur le bas-côté du chemin, parce que le milieu est réservé aux Dieux.

3. On se lave les mains et on se rince la bouche à la fontaine de l’entrée du temple appelée «mitarashi (御手洗)» afin de se purifier.
* Pourquoi doit – on se purifier ?
Pour enlever les péchés et les souillures inivisibles que l’on porte sur soi.
* Et comment fait-on ?

① On puise de l’eau à l’aide d’ une petite louche avec un long manche (hisyaku (柄杓)), avec la main droite et on se lave la main gauche.

② Ensuite, on tient cette longue louche de la main gauche et on se lave la main droite.
③ Enfin, de la main droite, on recueille de l’eau dans la main gauche pour se rincer la bouche.

④ Après cela, on remet cette louche à sa place après l’avoir rincée une dernière fois.
4. Pendant la célébration d’un office.

① On met son obole dans le tronc sans jeter la pièce.

② On sonne la cloche en tirant la corde assez fort vers soi.
③ On se redresse et on s’incline 2 fois.
④ On frappe dans ses mains 2 fois aussi en joignant les mains.

⑤ On s’incline une dernière fois légèrement.

5. Quand on sort du temple, on doit s’incliner légèrement en direction du «torii(鳥居)» face au sanctuaire.

<La manière de prier dans les temples bouddhistes>

1. On joint les deux mains et on s’incline devant l’entrée du temple appellée « sanmon (山門)».

2. On se lave les mains et on se rince la bouche à la fontaine «mitarashi» comme dans un temple shinto.

3. Au sanctuaire d’un temple bouddhique, s’il y a une cloche, on peut la sonner.
※ Mais attention, il y a certains temples qui ne permettent pas de sonner la cloche.

4. S’il y a des bougies et des bâtonnets d’encens (appelés «senkô (線香)»), on les brûle en l’honneur des morts. C’est une offrande.

5. Pendant la célébration d’un office.

① On met son obole dans le tronc. Et s’il y a une cloche, on la fait sonner.

② On prie calmement les mains jointes et on s’incline.
※ Attention : On ne frappe pas dans ses mains.
C’est la différence avec la façon de prier dans un temple shinto.

③ On s’incline avant de se reculer.
④ On s’incline après s’être retourné(e) pour faire face au sanctuaire quand on sort du temple.

Avez-vous bien compris ? C’est très important pour bien respecter les temples shinto et bouddistes japonais.

En dernier lieu, nous vous parlons des amulettes : posséder UNE ou DEUX amulettes est suffisant pour une personne. La protection divine n’augmente pas même si vous avez beaucoup d’amulettes et c’est mieux de la porter toujours sur soi pour bénéficier de ces effets.

Alors, bon séjour à Kyôto et bonnes visites dans les temples !!!

Leave A Comment...

*