La rue San jo

April 19, 2008

Par Eriko Nambu

 

La plupart des rues de Kyôto se prolongent d’est en ouest et du nord au sud de la ville. Il est donc très facile de se diriger et de trouver son chemin. Chaque rue a sa propre atmosphère. Il y a des rues très fréquentées, des rues tranquilles, des rues où l’on trouve beaucoup de vieux magasins, etc … .

Parmi toutes ces rues, je voudrais vous présenter ma rue préférée : la rue San jo.
Cette rue, le long de laquelle se trouvent encore beaucoup de petits magasins du Kyôto traditionnel, est plutôt tranquille. On peut y voir, par exemple, des magasins de kimonos, d’encens, de gâteaux japonais, etc … . Kyôto est une ville où l’on peut voir le Japon traditionnel mais aussi le Japon moderne et la fusion entre les deux. La rue San jo offre un grand mélange de cultures.

Je vous invite à entrer dans trois de ses boutiques.

Le premier magasin que je désire vous présenter s’appelle “Benridô”. Il se trouve dans la rue Tominokoji perpendiculaire à la rue San jo, à l’ouest de la rue Teramachi. C’est un magasin de cartes postales, situé dans une machiya, c’est à dire une vieille maison traditionnelle de Kyôto.
On peut donc y ressentir l’histoire et diverses émotions de cette charmante ville. Quatre années sont passées depuis l’ouverture de ce magasin. Quand on y entre, la première chose que l’on voit est un mur entier de cartes postales disposées artistiquement pour accrocher la vue. Il y en a plus de 1000 sortes. On peut voir des cartes classiques montrant une image traditionnelle japonaise ou un paysage mais on peut trouver aussi des reproductions de tableaux de Picasso ou Monet. Lorsque l’on regarde toutes ces cartes postales, on se croirait dans un musée.
Il n’ y a pas seulement des cartes postales mais il y a aussi des articles de papeterie comme du papier à lettre en petit format, très pratique pour écrire un petit message à des amis ou à sa famille. Comme maintenant, il est plutôt rare d’écrire sur du papier, à la main, je pense que c’est important de communiquer avec une jolie carte postale ou un petit messsage sur un joli papier.

 

la machiya abritant le magasin Benridô

 

à l'intérieur du magasin Benridô

 

Le deuxième magasin où je voudrais vous emmener s’appelle ”Wahuhu”. Il se trouve dans la rue Yanagibamba. C’est un magasin de tissus aux motifs typiquement japonais et d’accessoires : des sacs, des chapeaux, des pochettes, etc… . Les dessins des étoffes datent de 120 ans mais leurs couleurs restent toujours très modernes. On peut toucher les textiles et sentir leur douceur. Je vous recommande de les toucher vous aussi.

 

l'entrée du magasin Wahuhu

 

dans le magasin Wahuhu

 

Le troisième et dernier magasin dont je voudrais vous faire l’éloge s’appelle “Kyoto Design House”. Il se trouve dans la rue Takakura. Il est tenu par des créateurs de Kyôto. On y trouve des livres de poèmes en japonais, des petits sacs, des baguettes, des carrés de tissu servant à envelopper traditionnellement de menus objets (furoshiki) etc. Tous les articles sont uniques et de style traditionnel japonais.
Ces articles rappellent les vieilles traditions mais sont conformes au style de la vie moderne. Plus on les utilise et plus on les voit, plus ils nous deviennent familiers et plus ils deviennent familiers à notre époque aussi. Il y a beaucoup d’objets magnifiques.

 

Voilà, notre petite promenade dans San jo est terminée mais bien sûr il y a beaucoup d’autres magasins admirables le long de cette longue rue qu’est San jo.
Elle a vraiment beaucoup de charme et je vous conseille de la découvrir à pied. Vous pourrez également goûter les spécialités japonaises tout en vous promenant.

One Response to “La rue San jo”

Read below or add a comment...

  1. Françoise Ruffiot says:

    Bonjour,

    Bravo pour vos pages !
    Je viens à Tokyo et Kyoto prochainement : SVP, où je peux voir les calligraphies de femmes de l époque Heïan ?
    Merci pour la réponse.
    Bien cordialement.
    F. Ruffiot

Leave A Comment...

*