Le sanctuaire Kifune jinja

March 7, 2018

 Maika Yamatani – Yuma Horitake

 

Kyoto est la ville la plus populaire du Japon avec Tokyo, auprès des étrangers. Dans cette ancienne capitale du Japon, à Kyoto, on trouve encore de nombreux édifices et maisons typiquement japonais dont beaucoup sont enregistrés au Patrimoine mondial. Nous allons vous présenter le sanctuaire Kifune jinja.

 

Le sanctuaire Kifune jinja a été construit vers 1610. C’est un des sanctuaires de Kyoto les plus populaires auprès des Japonais et il est visité par de nombreux touristes étrangers aussi chaque année. Il se trouve au nord de Kyoto, un peu loin du centre de la ville.

Il y a beaucoup de fêtes et festivals dans tous les sanctuaires au Japon. Nous aimerions vous présenter trois grandes fêtes qui ont lieu dans ce sanctuaire.

 

≪Les fêtes du sanctuaire Kifune jinja ≫

・La fête Kifune, le 1er juin : c’est la plus grande fête du sanctuaire Kifune jinja. La fête commence au centre du sanctuaire (Hongu), et on peut voir de magnifiques danses traditionnelles. On promène dans le quartier du sanctuaire des sanctuaires portatifs appelés « mikoshi ».

Il y a également une pierre divine appelée « funagataishi » où vont prier mille enfants.

un sanctuaire potatif <<mikoshi>>

 

la pierre divine <<funagataishi>>

 

・La fête Ohitaki, le 7 novembre : on va prier pour avoir une bonne santé. Environ dix mille petits morceaux de bois (« gomagi ») sur lesquels est écrit un souhait, sont brûlés dans un feu qui ressemble à un grand feu de camp.

 

le feu à la fête Ohitaki

 

・La fête Amagoï, le 9 mars : on prie pour avoir des pluies suffisantes pour avoir de bonnes récoltes. Ce jour-là, les gens arrosent le sanctuaire avec de l’eau, du sake ou du sel.

les bonzes lancent du sel avec une branche de « sakaki » (une plante)

 

Le sanctuaire Kifune jinja est bien connu aussi pour ces terrasses d’été appelées « kawadoko ».

 

≪Les terrasses d’été « Kawadoko » ≫

C’est la caractéristique de l’été au Japon de l’ouest, dans le Kansai. « kawa » signifie « rivière » et « doko », plancher en japonais. On y vient pour manger à la fraîcheur de la rivière pour oublier la chaleur de l’été pendant un instant, comme sur la photo ci-dessous. Il y a 20 restaurants environ et on peut y déguster de la cuisine japonaise. Ça coûte un peu cher pour manger sur ces terrasses, entre 6 000 et 10 000 yens environ (entre 45 et 75 euros environ).

vue sur la rivière depuis la terrasse

On peut y admirer des spectacles différents comme des illuminations.

 

≪Les illuminations d’hiver≫

Elles ont lieu uniquement lorsqu’il y a beaucoup de neige. À Kyoto, les grands sanctuaires connus illuminent les cerisiers au printemps et les feuillages des arbres en automne, mais, dans le sanctuaire Kifune jinja, les illuminations ont lieu en hiver sous la neige. Il y a souvent plus de neige qu’au centre de la ville. Quand il neige à Kyoto, souvent elle fond très vite.

En 2017, elles ont eu lieu une fois en janvier et deux fois, en février. En général, elles sont annoncées dans la journée, dès 15 heures sur le site officiel du sanctuaire et ont lieu de 17h30 à 20 heures. C’est gratuit. Le sanctuaire est fantastique, et lorsque les flocons de neige voltigent au vent, c’est très romantique.

allée de l’entrée du sanctuaire

Comment aller dans le sanctuaire Kifune jinja ?

≪Accès≫

  • Avec le train Keihan : prendre la ligne Eizan et descendre à la gare de Kifuneguchi. Puis prendre le bus de Kyoto n°33 et descendre à l’arrêt Kifune.
  • Avec le train Hankyu : descendre à la gare de Shijo-Karasuma, puis de cette même gare, prendre le métro en direction de Kokusaïkaïkan jusqu’au terminus. Enfin, prendre le bus de Kyoto n° 52 et descendre à l’arrêt Kifuneguchi et enfin, le bus n°33 et descendre à l’arrêt Kifune.

 

Dans le sanctuaire Kifune jinja, on peut y admirer les quatre saisons. Si vous avez l’opportunité de venir à Kyoto, nous vous conseillons d’aller visiter le sanctuaire Kifune jinja. Nous vous recommandons particulièrement d’y aller en été pour profiter des terrasses « kawadoko ». Faites votre possible pour y aller !