Le plat “ochazuke”

April 25, 2007

de Kyoko Terada, Reika Nagai et Ai Fukumitsu

 

"ochazuke"

 

 

Quand est-ce que les Japonais mangent « ochazuke » ?

  • Généralement, on le mange à la fin d’un repas et après avoir bu de l’alcool, pour prolonger un moment agréable.

Où peut-on manger ce plat ?

  • On peut le manger dans des restaurants typiques de cuisine japonaise ou des tavernes, etc…

Depuis quand mange-t-on «ochazuke» ?

  • Depuis l’époque Heian, c’est devenu populaire. Communément, l’eau chaude était versée sur le riz nature. L’eau a été remplacée par du thé vert, à partir de l’époque Edo. Mais, maintenant, on utilise aussi de l’eau chaude de temps en temps. (En été, de l’eau fraîche aussi.)

Est-ce que «ochazuke» est un plat familial ?

  • Oui, il est facile à préparer et pratique pour un repas léger. On peut utiliser un reste de riz.

Comment est-ce qu’on prépare « ochazuke » ?

  • On prépare de l’eau chaude ou du thé vert, des aliments spéciaux et un bol de riz. Les aliments d’accompagnement sont les plus importants. Par exemple, on peut ajouter  une prune japonaise salée, «umeboshi» , des algues sèchées, «nori», du sésame, «goma», du poisson (du saumon grillé par exemple) et un peu de raifort, «wasabi » (moutarde japonaise).

À Kyôto, nous appelons ce plat «bubuzuke». Quand les habitants de Kyôto servent «bubuzuke» à leurs invités, cela veut réellement dire que cette personne est restée un peu trop longtemps et ils lui demandent poliment, de cette façon, de partir.

* * *

Leave A Comment...

*