Le porte-bonheur “omamori”

April 20, 2008

De Kasumi TAMIYA, Anji CHO et Maya MURAGISHI

 
“Omamori” est un porte-bonheur (ou amulette), de petite taille, que l’on porte sur soi ou dans son sac afin d’éviter toute mésaventure. Autrefois, beaucoup de gens en portaient un autour du cou ou en nouaient un sur le dos des enfants.
Vous aussi, si vous priez très fort, votre voeux s’exaucera.

En principe, ces amulettes ne portent bonheur que pendant un an et après cela, on les «rend» au temple où on les a achetées sans oublier de remercier de manière polie et de témoigner sa reconnaissance d’avoir été protégé(e)(s) tout au long de l’année.

Il y a beaucoup de sortes de «omamori», différents selon les buts visés :

– l’amulette qui attire l’amour, le fait venir, l’augmente, lui donne de la force et qui joue le rôle d’entremetteur.
– l’amulette pour avoir et conserver une bonne santé ou guérir vite d’une maladie ou d’une blessure.
– l’amulette de la longévité pour vivre longtemps en bonne santé.
– l’amulette pour un accouchement facile et pour que la mère et le bébé se portent bien.
– l’amulette considérée comme un talisman pour avoir des jours paisibles sans malheur.
– l’amulette de la victoire lors d’une compétition sportive.
– l’amulette de la réussite à un examen ou à un entretien d’embauche pour un emploi.
– l’amulette de la sécurité sur la route, pour soi ou pour ses proches.

Ainsi, tous les moments importants dans la vie trouvent leur porte-bonheur.

Voici quelques temples shinto qui ont des porte-bonheur connus auprès des Japonais :

1. Le temple SHIRAMINE JINGU à l’est de Kyôto, près de Ginkakuji, le temple d’argent. On l’appelle aussi «le temple shinto du football». On peut trouver dans ce temple des porte-bonheur pour tous les sports de ballon. Il est très populaire chez les footballeurs.
Si vous êtes sportif et superstitieux, voilà l’amulette qu’il vous faut !

2. Le temple NONOMIYA JINJA à l’ouest de Kyôto, à Saga Arashiyama. Son petit porte-bonheur est en forme de coquillage. On peut y trouver également un porte-bonheur avec pour motif les Contes de Genji.

3. Le temple SEIMEI JINJA au nord de Kyôto. Son porte-bonheur s’appelle MIZUKAGAMI. Il comporte une étoile au centre. Il permet d’obtenir une bonne concentration.

4. Le temple ZENHOU JI au centre de Kyôto. Pendant le grand tremblement de terre de Kôbe en 1995, un conducteur de bus qui a réchappé à la chute de l’embranchement suspendu de l’autoroute Hanshin, avait sur lui l’amulette de ce temple. Depuis, ce porte-bonheur est très prisé.

5. Le temple KITANO TENMANGU, au nord -ouest de Kyôto. Sugawara no Mitizane (845 – 903, poète et homme politique à l’époque Heian) considéré comme le dieu de la science, est célébré dans ce temple. Les candidats à des examens y trouvent beaucoup d’amulettes porte-bonheur pour les aider dans leurs épreuves.

6. Le temple YADADERA au centre de Kyôto. On y trouve un porte-bonheur fait en feutrine, dont la forme est celle d’un personnage appelé “Zizou”. Il est fait à la main. C’est très joli.

7. Le temple IMAMIYA JINJA au nord de Kyôto. Si vous voulez faire un bon mariage, il faut acheter le porte-bonheur de ce temple. Il s’en vend beaucoup.

Comme beaucoup de Japonais, si vous croyez aux pouvoirs magiques des porte-bonheur, n’oubliez pas de chercher, dans les temples que vous visiterez, l’amulette qui vous protègera.
http://www.onozomi.com/jisya/omamori/omamori1001.html
http://www.seimeijinja.jp/omamori/index.html
http://www.kyotokanko.com/omamori.html
http://www.yumemusubi.com/mori/omamori/kyoto/imamiya.htm

One Response to “Le porte-bonheur “omamori””

Read below or add a comment...

  1. Marc says:

    vous pouvez acheter du Japon sur http://www.omamori.com

Leave A Comment...

*