Le temple Tenryu ji

April 24, 2009

de Yuki SUGASAWA

Le temple

Tenryu ji 天龍寺 est un temple bouddhiste. Son nom veut dire «temple du dragon céleste». Il se trouve à l’ouest de Kyôto, à Arashiyama Sagano  嵐山・嵯峨野. Ce temple a été fondé en 1339 par Takauji Ashikaga, pour prier au repos de l’âme de l’Empereur Godaïgo qui y passa son enfance.
Soseki Muso 夢窓疎石 fut un grand bonze qui, pour réunir des fonds, conseilla de faire du commerce avec la Chine (qui s’appelait Gen à cette époque). Les Chinois utilisèrent un bateau nommé «Tenryujibune»  天龍寺船. En 1343, une grande partie de ce temple était déjà construite. Ce grand bonze fut donc à l’origine d’un des temples les plus splendides de Kyôto. Grâce à ses affaires, Takauji Ashikaga gagna beaucoup d’argent avec lequel le bonze construisit un monastère géant, en 1351, qui put recevoir jusqu’à mille personnes .
Soseki est né en 1275 à Mie. Son père vient de la famille Genji 源氏  et sa mère, de Heïshi 平氏. Lorsqu’il eût 4 ans, il apprit la façon de réciter son bréviaire et de prier le Bouddha par sa mère. Il l’adorait. En 1283, à l’âge de 9 ans, il alla au temple de «Teïenzan 平塩» où il continua l’étude des prières avec son père. À 19 ans, il alla à Nara où il reçut les préceptes du bouddhisme qu’il continua d’étudier jusqu’au décès de son maître. Cette mort, douloureuse pour lui, le fit réfléchir sur son manque de connaissance sur la vie et la mort. A partir de cette disparition, il se passionna de plus en plus pour le bouddhisme.

Dans le temple de Tenryu ji, il y a cinq statues de Soseki. Ce temple a brûlé huit fois depuis sa création. L’édifice actuel date de l’ère Meïji. Hideyoshi Toyotomi, un chef de guerre à l’époque Azuchi Momoyama (1540 – 1590), donna aussi beaucoup d’argent pour reconstruire ce bâtiment. Son jardin fait partie du Patrimoine culturel mondial.

Autour du temple Tenryu ji

On trouve d’autres temples autour de Tenryu ji. Il y en a environ sept, voire davantage, très différents les uns des autres.

Il y a également une forêt de bambous. Quand on y entre, on peut sentir la fraîcheur. Les touristes étrangers peuvent éprouver les mêmes sentiments de bien-être que les Japonais.

Si vous êtes un peu fatigué(e), je vous conseille de prendre le train touristique «torokko ressha», un train à wagonnets de style ancien. On peut redescendre en bateau par la rivière Hozugawa. En automne, les feuilles rouges sont vraiment belles ! Mais attention ! Il fait très froid, donc habillez – vous chaudement !

Pour aller au temple Tenryu ji :

En train : ligne Keïfuku, gare la plus proche : Arashiyama
Ouverture : de 8h30 à 17h30, de 7h30 en octobre
Droit d’entrée : 500 yens

Leave A Comment...

*