La gelée « warabimochi »

March 7, 2018

Ayaka Okuno – Junko Oyama

 

Kyoto, ancienne capitale du Japon, a gardé beaucoup de délicieuses traditions culinaires. Nous allons vous présenter un dessert en forme de gelée. Connaissez-vous la gelée appelée « warabimochi » ? C’est très populaire au Japon. C’est doux et sucré. Nous en mangeons souvent en été. Comme beaucoup de desserts japonais, c’est fait à base de riz.

 

un paquet de gelée « warabimochi » acheté dans un supermarché

À l’époque Heian (794-1185), l’empereur Godaigo aimait beaucoup cette douceur appelée « warabimochi ». Puis, à l’époque Muromachi (1336-1573), la cérémonie du thé est devenue très populaire, ainsi, on buvait le thé accompagné de cette gelée.

Autrefois, elle était vendue dans la rue par des marchands ambulants qui cherchaient les clients en criant :「la gelée « warabimochi » est très bonne ! Acheter de la gelée !」 Aujourd’hui, on n’en voit plus, mais on comprend que c’était très populaire.

La gelée est faite à partir d’une sorte de fougère, de sucre et d’eau. Autrefois, on la faisait soi-même mais aujourd’hui tout le monde l’achète toute prête. Aujourd’hui comme la farine de fougère est très chère, on utilise plus souvent l’amidon de la patate douce. En général, on mange la gelée « warabimochi », saupoudrée de farine de soja « kinako » ou recouverte d’un sirop de sucre noir.

 

la gelée « warabimochi »

 

On peut en acheter partout, dans tous les supermarchés et supérettes mais on en trouve peu en hiver car c’est un produit de l’été. Une barquette de gelée coûte environ 100 yens. Cette gelée ne coûte même pas 1 euro ! Quand on achète la gelée, il y a toujours un sachet de poudre « kinako » avec et il faut la consommer dans la journée. On mange ce dessert au goûter en général avec un thé.

Nous pensons qu’il n’y a aucun Japonais qui n’a jamais mangé de gelée « warabimochi » ! C’est très bon. Nous vous recommandons de goûter à cette douceur !