Participer à une cérémonie du thé traditionnelle

February 3, 2020

par Ami ISHIMARU et Mikoto OTA

Connaissez-vous la cérémonie du thé traditionnelle japonaise ? C’est un véritable art où l’on prépare le thé devant les invités avant de le servir avec une petite sucrerie ou une pâtisserie appelée « wagashi (和菓子) » : « wa » signifie « japonais » et « kashi », « gâteau » en japonais.

un bol de thé vert de cérémonie avec des pâtisseries « wagashi »

Le thé vert que l’on utilise pour cette cérémonie est à l’origine un thé importé de Chine pendant la période Heian (794-1185). Dès la fin de la période Kamakura (1185-1333), du thé de Chine a été planté dans la préfecture de Kyoto, à Uji (宇治茶). La récolte des feuilles de thé s’est répandue dans les temples de Kyoto, puis dans d’autres endroits comme par exemple à Ise dans la préfecture de Mie, à l’ouest du Japon, près de Kyoto, et à Suruga dans la préfecture de Shizuoka, au centre du Japon, près du Mt.Fuji.

                 

Sennorikyu, un célèbre maître de thé de l’époque Azuchi-Momoyama (1568 -1603) a créé la cérémonie du thé traditionnelle appelée à l’époque « wabi cha (侘茶) ». Elle est à l’origine de la cérémonie du thé telle qu’on la pratique aujourd’hui. Elle met en valeur la culture japonaise traditionnelle. Pendant la période Meiji (1868-1912), la cérémonie du thé est un élément essentiel dans l’éducation des filles. L’image élégante de la cérémonie du thé est née de là.

Nous allons vous présenter deux endroits où vous pourrez participer à une telle cérémonie du thé.

1 À En

  enseigne de la maison de thé En

C’est à l’est de la ville de Kyoto. C’est facile à trouver parce que c’est près de la gare de Sanjyo (三条) (ligne des trains Keihan). À En, on peut assister à une cérémonie du thé. La cérémonie dure environ une heure et peut être appréciée par tous. L’expérience est possible à partir de 5 ans environ. Si vous êtes avec un très jeune enfant, c’est recommandé de demander une cérémonie privée. Vous pouvez aussi le demander si vous désirez une expérience en famille. Il faut réserver. Cela coute 2 500 yens (environ 20 euros)par personne. Pour y aller, depuis la gare de Kyoto, prenez le bus 206, et descendez à l’arrêt Chioninmae (知恩院前)(20 minutes environ) et il faut 5 minutes à pied jusqu’à En.

pendant une cérémonie du thé à En

2. Au temple Kodaï ji(高台寺)

Le temple Kodaï-ji est situé à Higashiyama-ku, à Kyoto, près de Gion. La cérémonie du thé dure environ une heure. Il faut réserver ici aussi. Cela coute 3 000 yens(environ 25 euros)pour une personne.

Vous pouvez aller au temple Kodaï ji depuis la gare de Kyoto avec le bus 206 (20 minutes). Il faut descendre à l’arrêt Higashiyamayasui(東山安井). C’est à 5 minutes.

pendant une cérémonie du thé dans le temple Kodaï ji

Les maitres de thé parlent anglais et expliquent le déroulement de la cérémonie. Par exemple, comment entrer dans la pièce, préparer le thé et comment le boire. C’est possible de poser des questions à tout moment. Pendant la cérémonie du thé, on nous sert également des sucreries spéciales.

pâtisserie « wagashi » servie avec le thé

Le thé servi dans un gros bol, a un gout amer et prononcé mais c’est délicieux. Les sucreries et les pâtisseries adoucissent l’amertume du thé dans la bouche.

Nous vous recommandons de porter des vêtements simples pendant la cérémonie pour pouvoir apprécier pleinement le calme.

La cérémonie du thé est chère car les ustensiles utilisés sont particuliers, comme par exemple pour les principaux, le petit fouet en bambou « chasen » pour mélanger le thé et le bol à thé « chawan ».

ustensils indispensables pour une cérémonie du thé

Nous, les Japonais, avons peu d’occasions de participer à une cérémonie du thé traditionnelle. Le prix est un peu élevé, mais c’est une bonne occasion d’approcher la culture japonaise dans un endroit calme. Nous pensons que cette expérience peut être merveilleuse.

Nous vous recommandons de participer à une cérémonie du thé si vous le pouvez, votre voyage au Japon sera encore plus merveilleux !

Le thé macha

de Hikaru NAKAZONO, Sakura NISHIMURA et Chika OKAMURA

 

 

Nous allons vous présenter le thé traditionnel japonais appelé macha.

Connaissez-vous le thé macha ? Dans le dictionnaire Larousse 2016, il est orthographié matcha. C’est une sorte de thé vert en poudre. Les Japonais boivent souvent du thé vert mais ne boivent pas souvent du thé macha. C’est un thé vert spécial pour la cérémonie du thé traditionnelle.

Le thé macha est plus cher que les autres sortes de thé vert. Ce sont des feuilles de thé différentes. Kyoto est célèbre pour ces plantations de thé vert. Beaucoup des touristes japonais et étrangers en visite à Kyoto, goutent le thé macha.

Il y a environ 800 ans, une nouvelle façon de faire le thé est apparue de Chine. À cette époque, le thé était une denrée très précieuse donc seulement les personnes riches pouvaient en boire.

 

du thé macha servi avec un gâteau wagashi

 

On peut boire le thé macha dans un salon de thé traditionnel. Kyoto étant une ville traditionnelle, il y en a beaucoup.

Nous allons vous expliquer comment boire le thé macha.

Comme sur la photo ci-dessus, il est toujours servi avec une pâtissserie traditionnelle appelée wagashi. Il est recommandé de la manger avant de boire le thé. Comme la pâtisserie est sucrée, elle enlève le gout amer du thé, voilà pourquoi il est recommandé de manger la pâtisserie avant de boire le thé macha.
Tout d’abord, ce thé se boit dans un grand bol. Le bol a un dessin sur le devant. C’est incorrect de mettre sa bouche sur le dessin, alors, quand on boit, on le tient avec les deux mains et on le tourne à droite deux fois. On boit le thé en une ou deux gorgées. Enfin, on boit les dernières gouttes du thé qui restent au fond du bol en émettant un bruit. Boire ou manger en faisant du bruit n’est pas impoli au Japon. Cela indique que vous avez fini de boire. C’est aussi et surtout pour montrer que ce thé est très bon.
Lorsqu’on a fini de boire, on tourne le bol à gauche une fois, et on le repose avec la main droite. Le gout du thé macha est un peu amer et il est servi sous forme de mousse.

Récemment, on trouve beaucoup de desserts au gout macha comme des gâteaux, des glaces, des parfaits au macha. C’est très populaire, des enfants aux adultes, dans tout le Japon parce que le gout de ce thé est très doux ici et très bon. Il y a beaucoup de restaurants qui ont des desserts au macha sur leur carte de menu, à Kyoto.

Voici un salon de thé que nous vous recommandons. Il s’appelle Saryo Suisen et se trouve près de la gare Hankyu-shijokarasuma. C’est à dix minutes à pied de la gare, en direction du sud entre la rue Shijo et la rue Gojo.

 

le salon de thé Saryo Suisen

 

Dans ce salon de thé, on peut boire du thé vert et du thé macha, et on peut manger des parfaits avec différents parfums, de la glace, des gâteaux et des gâteaux traditionnels wagashi.

Nous allons vous présenter trois desserts :

– le premier dessert est un macha latte.

 

un macha latte

C’est une boisson au lait avec du thé macha. On le sert avec la mousse du lait sculptée différemment chaque jour. Si on veut, on ajoute du sucre et on le mélange avec la mousse. On le boit chaud. C’est un peu amer mais c’est très bon. C’ est populaire parce que la forme de la mousse est toujours très jolie.

– le deuxième dessert est un parfait au macha.

 

un parfait au macha

Sous la boule de glace au macha, de l’agar-agar, un morceau de génoise au macha, des haricots rouges, des boulettes de riz bouilli, de la crème au macha et un biscuit en décoration. On peut le déguster en combinant deux ingrédients comme par exemple, le biscuit avec la crème au macha ou une boule de riz avec la glace au macha. Tous les mélanges sont très bons.

– le troisième dessert est de la glace pilée au macha.

 

de la glace pilée au macha

 

Ça a le goût du macha et du lait. Les boulettes vertes, qu’on voit sur la photo ci-dessus, sont à base de riz bouilli. Il y a aussi des haricots rouges et du warabimochi, fait à base d’eau, d’amidon et de sucre. C’est très froid mais très bon. Il y a beaucoup de glace dans le bol. On mange ce dessert surtout en été parce que c’est très froid.

Dans le salon de thé, il y a une boutique de souvenirs où l’on peut acheter des gâteaux et des biscuits au macha etc. On peut ainsi se faire plaisir et faire plaisir en offrant et rendre heureux nos proches.

 

la boutique de souvenirs

 

Le thé macha est un thé traditionnel populaire au Japon. Quand on connait l’histoire de ce thé et comment le boire, on peut l’apprécier plus. Si vous venez au Japon, à Kyoto, goutez le thé macha et nous vous recommandons d’aller au salon de thé Saryou Saryo Suisen. C’est une expérience très intéressante et délicieuse !