Le temple Tenryu ji

July 31, 2017

 

   Yuma Horitake, Miyu Nishimura et Kanako Miyake

 

 

 

Nous allons vous présenter le templeTenryu ji. Ce temple se trouve à Kyoto, plus précisément à Arashiyama, à l’ouest de Kyoto. Il est très connu au Japon. Plusieurs millions de touristes visitent Kyoto chaque année. Le quartier de Arashiyama est un des lieux de visite de cette ville qui attire beaucoup de touristes.

Le temple Tenryu ji est un temple très visité à Kyoto. Il fait partie du Patrimoine mondial. Le temple a été construit il y a 670 ans. C’est un très vieux temple. C’est Takauji Ashikaga, un général de l’ère Muromachi (1338-1358) qui a fait construire ce temple. On dit que la raison principale de l’origine du nom de ce temple provient d’un rêve qu’il a fait. Il a rêvé d’un dragon d’or qui s’envolait vers le ciel. En japonais, “ten” signifie ciel et “ryu” veut dire dragon. C’est un temple de religion bouddhiste, de l’une des trois écoles principales du bouddhisme zen japonais, l’école “Rinzai”.

 

Le jardin du temple

L’endroit le plus admiré dans le temple est son jardin. Sa surface est de 400 m2. Il est très beau. Au centre du jardin, il y a un étang où l’on peut voir des carpes qui nagent toute l’année. Nous vous conseillons d’admirer le jardin en vous asseyant dans la véranda de bois traditionnelle appelée “engawa”, qui entoure le temple.

kkp%ef%bc%91

sur le second plan de cette photo, des touristes admirant le jardin depuis la véranda

 

kkp%ef%bc%92

vue sur le jardin depuis la véranda “engawa” du temple

                   

La “source d’amour”

Il y a un petit bassin d’eau dans le parc du temple que l’on appelle la “source d’amour”. Dans ce bassin, se trouvent une grosse grenouille en pierre accompagnée de deux petites (voir photo ci-dessous). Les touristes peuvent lancer des pièces de monnaie dans la coupelle située devant les trois grenouilles. La grande grenouille se trouve au centre et les deux petites grenouilles sont à sa droite et à sa gauche. Si vos pièces de monnaie arrivent à atteindre la coupelle, vous serez doublement heureux !! On peut voir aussi beaucoup de pièces tout autour d’elles et dans tout le bassin. Quand nous y sommes allées, beaucoup de personnes lançaient des pièces.

kkp3

vue sur la “source d’amour”

 

 

S’imprégner des traditions

On peut faire diverses expériences au temple Tenryu ji.

Vous connaissez le mot zazen ? Le “zazen” est une séance de méditation que l’on fait en étant assis en tailleur. C’est calme et relaxant. Le deuxième dimanche de chaque mois, vous pouvez faire une séance de méditation dans ce temple. C’est gratuit et il n’y a pas besoin de réservation.

Une autre expérience appelée “shakei” peut être tentée dans ce temple. C’est une séance où l’on recopie des soutras. Par contre, cet exercice coûte 1000 yens et il faut réserver. C’est un peu difficile mais très relaxant aussi. ※La réservation peut se faire de 9 h à 15 h au guichet près de l’entrée.

Heures d’ouverture du temple Tenryu ji et prix du ticket pour voir le jardin

Heures d’ouverture : 8 h 30 ~ 17 h 30

Prix du ticket  pour voir le jardin : 500 yens pour les lycéens et adultes, 300 yens pour les écoliers et gratuit pour les moins de 7 ans.

 

Accès

~ en train ~

Vous pouvez prendre le train JR, ligne Sagano et descendre à la gare de Saga-Arashiyama.

Vous pouvez prendre le train Hankyu, ligne Arashiyama et descendre à la gare d’Arashiyama. 

~ en bus ~

Vous pouvez prendre les bus de ville (les bus verts) numéros 11, 28 ou 93 et descendre à l’arrêt Arashiyama-Tenryujimae.

Vous pouvez prendre les bus de Kyoto (les bus bruns) numéros 61, 72 ou 83 et descendre à l’arrêt Keifuku-Arashiyama.

C’est très facile d’aller au temple Tenryu ji.

 

Nous pensons que ce temple est très beau et quand on est à l’intérieur, on peut vraiment “ressentir le Japon ancien “. Nous vous conseillons d’aller visiter le temple Tenryu ji.

Le sanctuaire Shimogamo jinja

de Tomoyo Michishita

 

Kyôto est une ancienne capitale du Japon. Elle s’est déplacée de Nara à Kyôto en 794 à l’époque Heian. A cette époque-là, le bouddhisme était déjà très important donc il y a beaucoup de temples à Kyôto. Les Japonais ont construit des temples bouddhistes mais aussi des sanctuaires shinto.

Je vais vous présenter le sanctuaire «Shimogamo jinja» de religion shinto.

 

le sanctuaire Shimogamo jinja

 

C’est un sanctuaire shinto important situé dans l’arrondissement de Sakyô ku, à l’est de Kyôto. Son nom d’origine est «Kamo mioya jinja» et le nom du sanctuaire fait référence aux anciens habitants du quartier, le clan Kamo.

C’est un des plus anciens sanctuaires shinto du Japon et il fait partie du patrimoine mondial de l’UNESCO depuis le 25 décembre 1994.

En général, l’expression Kamojinja en japonais concerne les sanctuaires Shimogamo jinja et Kamigamo jinja. Les sanctuaires Kamo sont traditionnellement reliés à Kyôto. Shimogamo est le plus ancien des deux, de 100 ans. Les Kamojinja ont fonction de protéger Kyôto contre les influences malignes.

Le nom de ce temple prend donc son origine dans le nom de la famille Kamo.

Il y a quatre bâtiments dans le temple et ils datent du VIième siècle. On ne sait pas qui l’a fait construire.

Comment y aller ?

Pour y aller en train : vous pouvez prendre la ligne Keihan et descendre à la gare de Demachiyanagi. Le temple est situé à 10 minutes de marche de la gare.

Pour y aller en bus : vous pouvez prendre les bus numéro 1, 4 ou 205  qui partent de la gare de Kyôto et descendre à l’arrêt de bus Shimogamojinjamae. Il faut environ 30 minutes de la gare de Kyôto.

Dans le temple Shimogamo jinja, il y a aussi une belle forêt d’origine appelée Tadasu no Mori. C’est un lieu de promenade. Cette forêt fait partie du sanctuaire.

pierre annonçant la forêt Tadasu no Mori

 

dans la forêt

 

grande allée dans le sanctuaire

 

 

Il y a beaucoup de fêtes dans ce temple pendant les quatres saisons, par exemple :

–       le 15 janvier, il y a la fête du riz.

–       le 3 février, il y a la fête appelée Setsubun : on lance des haricots secs pour chasser les démons de chez soi et y faire entrer le bonheur. C’est une fête traditionnelle.

–       le 15 mai, il y a le festival Aoi dont la tradition est d’offrir des roses trémières pour décorer le temple et les participants, avec les feuilles des fleurs. C’est un des trois plus importants festivals de Kyôto.

–       en juillet, il y a la fête Mitarashi, petit temple au sein de ce sanctuaire. etc… .

 

dans le sanctuaire Shimogamo jinja

 

Toutes les fêtes sont très intéressantes parce qu’elles ont toutes lieu dans ce temple, chaque année depuis longtemps. C’est magnifique.

Et puis, le temple Shimogamo jinja est bien connu chez les jeunnes filles car il est dédié à l’amour. L’ amulette de l’amour est très mignonne.

 

 

l'amulette de l'amour

 

Il a la forme d’une rose trémière, «aoi» qui elle-même a la forme d’un coeur, alors elle est très populaire.

Les Japonais adore ce temple !! Pendant les festivals et pendant toute l’année, il y a beaucoup de visiteurs dans le temple. Si vous y allez, appréciez l’endroit comme les Japonais. Je vous conseille d’y aller en bus !! Ne prenez pas le taxi, c’est trop cher.

Le temple Ryôan ji

de Yuki Kita et Sayaka Matsuda

 

Le temple

Le temple Ryôan ji est un temple de religion bouddhiste. Il a été construit à l’époque Muromachi en 1450 par un Samuraï qui s’appelait Katsumoto Hosokawa. Dans ce temple, il y a un jardin de style «karesansui» et un grand étang appelé «kyoyochi». Autrefois, il y avait beaucoup de constructions dans ce temple mais presque toutes ont été détruites dans des incendies. Il y avait vingt et un bâtiments mais aujourd’hui, il en reste seulement trois. Le temple Ryôan ji fait partie du Patrimoine mondial de l’UNESCO à partir de 1994.

Le temple principal se trouve en haut d’un grand escalier en pierre. Dans les bâtiments sont exposés de vieux livres écrits en caractères chinois. Il y a un rayon de souvenirs aussi. On ne peut voir le jardin de pierres que de l’intérieur de ce bâtiment.

 

bâtiment principal du temple Ryôan ji

Le jardin de pierres

 

jardin de pierres karesansui

Le jardin de pierres de style karesansui est composé de petits cailloux et de quinze grosses pierres disposées adroitement de façon à ce qu’il soit impossible de les voir toutes en même temps. Dans ce jardin, il n’y a a pas d’eau.

Quand la reine Elizabeth 2 d’Angleterre est venue en 1975, elle a trouvé ce temple magnifique.

On ne sait pas qui a dessiné et fait ce jardin. On dit que les petits cailloux représentent l’océan et les grosses pierres, les montagnes.

La petite fontaine aux ablutions

 

petite fontaine aux ablutions

Le petit bassin destiné aux ablutions, «tsukubai», sert à se laver les mains et la bouche pour se purifier avant de «rencontrer les dieux» et avant d’ entrer dans le pavillon de thé. Ils représentent souvent un objet, ici, il a la forme d’une ancienne pièce de monnaie. On peut lire une inscription avec quatre caractères chinois 吾唯足知 : en français on pourrait traduire par : « Je connais uniquement la satisfaction maintenant ». Donc, on ne ressent ni plainte ni insatisfaction.

 

L’étang 

étang kyôyôchi

On peut admirer diverses fleurs qui nous enchantent par leurs belles couleurs à chaque saison : par exemple nous pouvons voir des camélias en hiver, les fleurs des cerisiers au printemps, des nénuphars en été et enfin, on peut également admirer les érables rouges en automne. On peut voir aussi les canards domestiques nager dans l’étang. Il y a aussi des carpes, des tortues d’eau et divers oiseaux.

 Informations pratiques 

 Horaires d’ouverture :  du 1er mars au 30 novembre, de 8h à 17h et du 1er décembre à la fin février : de 8h30 à 16h30. Tarifs pour la visite complète : 500 yens et 300 yens pour les moins de 15 ans.

Comment y aller ?

En bus

de la gare de Kyôto, prendre le bus n° 50, descendre à l’arrêt Ritsumeikanmae et marcher 7 minutes en direction de l’ouest.

du centre ville, de Kawaramachi, prendre le bus n° 59, descendre à l’arrêt Ryoanjimae et marcher 1 minute.

En train : si vous êtes à Arashiyama, prendre le train Keifuku et descendre à Ryoanjimichi.

Téléphone : (075) 463-2216