Porter un kimono à Kyoto

October 3, 2016

 

Yuki Hiromura et Minori Yasui

 

Porter un kimono à Kyoto

 

Vous connaissez certainement « les kimonos » japonais. C’est le vêtement traditionnel que portaient tous les Japonais autrefois. Les deux caractères suivant pour écrire « kimono » en japonais着物, veulent dire respectivement « ki (着) » pour porter » et « mono (物)», littéralement chose et désigne le vêtement ». Mais à la fin de l’époque Edo, vers les années 1850, est apparu un nouveau terme, « yōfuku (洋服)», qui désignait les vêtements à l’occidentale. C’est à partir de cette époque que les Japonais ont commencéà porter des pantalons, des costumes, des robes, etc … .

Ainsi maintenant, on distingue les vêtements « yōfuku » pour parler des vêtements non traditionnels japonais et les « kimono » pour les tenues traditionnelles.

Les premiers kimonos, appelés kosode, ont été portés dès l’époque Heian (794-1192).

 

Aujourd’hui

 1

visite à Kyoto avec des amies

Aujourd’hui, au Japon, en général, on porte un kimono lorsqu’on va à une fête ou à un événement spécial. Par exemple : le premier kimono pour les petites filles, à l’âge de 3 ans et pour les petits garçons, à 5 ans. Ils le portent pour la fête appelée « shichigosan (qui veut dire : 3, 5 et 7 ans) qui a lieu en novembre ; pour les jeunes filles et garçons, à la mi-janvier, lors de la cérémonie de fête de la majorité(à 20 ans au Japon) ; pour la Nouvelle année ; à un mariage, pour les jeunes mariés mais aussi leurs mères ; etc … ;

Le prix d’un kimono est cher, entre 450 et 5 000 euros environ (aujourd’hui, 100 yens vaut 1 euro).

En ce moment, parmi les jeunes touristes c’est la mode de visiter Kyoto en kimono. Et c’est possible de le faire parce qu’il y a beaucoup de magasins de kimonos à Kyoto qui louent des kimonos.

Visite dans un magasin qui loue des kimonos

2

le magasin Walin

Nous allons vous présenter le magasin Walin qui offre ce service. Ce magasin est près dela station de métro Shijo Karasuma. On peut prendre le métro depuis la gare Kyoto JR.

Les démarches avant le jour de la visite

Voilà comment il faut procéder : tout d’abord, il faut réserver par téléphone ou par Internet. La page d’accueil du site du magasin est en anglais aussi. On doit donner ses noms, adresse e-mail, numéro de téléphone, le nombre de personne(s) et la date de visite souhaitée, etc.

Le jour de la visite

3 4 5

dans le magasin

Le magasin ouvre dès 9 heures du matin.Les clients choisissent un kimono avec leurs couleurs et leurs motifs préférés. Les clients sont souvent des jeunes touristes ou étudiants, japonais ou étrangers.

On paie avant de mettre le kimono. Il y a plusieurs formules mais la plus populaire coûte 6 000 yens.

Dans le magasin, il y a deux employés qui savent parler anglais. Les tailles des kimonos vont de S~3L pour les hommes et pour les femmes, c’est une taille unique. Le plus grand kimono pour femme a une longueur de 175 cm avec un tour de hanche de 105 cm.

Les employés du magasinaident les clients à revêtir le kimono. C’est très difficile de le mettre soi-même car il y a des règles très strictes à suivre.

Ils arrangent aussi la coiffure.

678

on choisit son kimono, sa coiffure et son sac

Avant de sortir du magasin, il faut choisir un sac et des chaussures traditionnelles portées avec le kimono.

Et c’est parti ! Vous pouvez aller dans tous les endroits que vous voulez visiter ou simplement marcher dans les rues de Kyoto.

Attention, on doit revenir au magasin avant 18 heures 30.

 91011

les endroits où l’on se change

 

À Kyoto, il y a toujours quelqu’un qui peut aider à réajuster son kimono.

Attention, si vous tachez ou déchirez le kimono, il faut retourner immédiatement au magasin. S’il y a une grande tache, on doit payer le prix du nettoyage et si les dégâts sont plus importants, il faut rembourser le prix du kimono. De même pour le sac, si on le perd, on doit rembourser son prix

Près du magasin, il y a beaucoup de moyens de transport comme les bus, le métro et le train. Il y a la station Shijo- Karasuma, la gare de Karasuma (ligne des trains Hankyu) et des arrêts de bus.

 121314

La sortie de la station de Shijo,

le magasin HAN-ROKU, l’entrée de Walin

Accès au magasin Walin

De la station Shijo- Karasuma, il faut prendre la sortie 5, et à gauche, puis encore à gauche du magasin HAN-ROKU. Vous trouverez le magasin Walin à droite.

 15

nous voilà prêtes pour sortir …

L’adresse du magasin 444 Higasiirushunzei-chou Matsubara-dori Shimogyo-ku Kyoto-shi

K0yoto 600-8417

TEL : 075-343-1515

FAX : 075-341-1

http://walin.jp

Voilà ! Vous aussi venez visiter Kyoto en kimono ! Nous pensons que votre visite sera magnifique et vous pourrez ressentir la culture japonaise traditionnelle.

Bonne visite

 

 

 

 

 

La location de Kimono

De Tomomi Sato et Gosei Shichijo

 

Nous voudrions vous faire goûter les charmes du kimono et présenter notre magasin de kimonos préféré.

Le kimono est le vêtement traditionnel japonais. En général, les adultes japonais en portent un pour une cérémonie de mariage, une fête, la cérémonie de la majorité (à 20 ans) mais aussi comme vêtement ordinaire. Un kimono est très cher en général, donc on le loue le plus souvent. Beaucoup de jeunes filles en louent un pour célèbrer leur arrivée dans l’âge adulte, le 2ème lundi de janvier. Au Japon, il y a beaucoup de magasins de location de kimonos.

Le kimono est solide et indéfroissable. Après l’avoir porté et lavé, on le suspend sur un cintre pour le défroisser et on le sèche dans un endroit bien aéré. Enfin, on le repasse et le range dans une commode spéciale.

Les kimonos de Kyôto sont différents de ceux des autres régions. On les désigne avec le terme «nishizinori ». Ce mot correspond à la façon de tisser les tissus des kimonos.

Quand les jeunes Japonais portent un kimono, ils ont plus conscience qu’ils sont japonais parce qu’ils n’en portent pas souvent.

Le magasin dont nous voudrions vous parler s’appelle Yumeyakata. Il se trouve à Shimogyo ku à Kyôto. On parle anglais dans ce magasin. Il accueille aussi les étrangers.

On peut louer un kimono en soie appelé «plan shizuka» ou un kimono en polyester appelé «plan hana» .

 

un kimono en soie

 

 

 

un kimono en polyester

 

Contenus du “plan shizuka” et du “plan hana” :

Pour les femmes : un kimono, une large ceinture (obi), un dessous de kimono (nagaziban), un dessous de dessous (hadaziban), une cordelette pour maintenir le nœud de la ceinture (obiage), des sandales (zori), un sac à main et un châle (en hiver).

Pour les hommes : un kimono, une ceinture (obi), une veste ample et courte (haori) que l’on porte par dessus le kimono, un pantalon court et fin (suteteko), un dessous de kimono (hadagi), des chaussettes en toile avec le gros orteil séparé pour pouvoir porter les sandales de bois (tabi) ou des sandales (setta) et une sorte de sac.

Une option est proposée : ceux qui le désirent, peuvent se faire prendre en photo dans un studio, se faire maquiller et se faire coiffer.

 

Pour plus d’informations, vous pouvez vous rendre au magasin Yumeyakata :

– station la plus proche : métro ligne Karasuma, station Gojo Takakura

– Heures d’ouverture : 10h-17h30 tous les jours.

– Prix : location de type “plan shizuka” : 10 500 yens et location de type “plan hana” : 5 250 yens.

 

 

affiche publicitaire du magasin