Visiter Kyoto en kimono

February 3, 2020

Ami ISHIMARU et Mikoto OTA

Le kimono fait partie de la culture japonaise ancienne et contemporaine. Les Japonais sont très fiers de ce magnifique vêtement traditionnel. Encore aujourd’hui, le kimono continue d’être porté et aimé pour cette belle raison mais plus d’une façon quotidienne. Le kimono est devenu un vêtement d’apparat. Sa ligne s’accorde bien avec la silhouette des Japonais. Le kimono et ses motifs sont toujours adaptés aux saisons. De nos jours, porter un kimono est parfois aussi considéré comme un effet de mode. 

des jeunes filles en kimono visitant un temple
     

Les kimonos étaient portés tous les jours de l’Ère Heian à l’Ère Edo (794〜1868). De nos jours, les kimonos ne sont portés que pour des occasions spéciales comme un mariage, une fête, une remise de diplôme, etc.

des jeunes filles à la cérémonie de la majorité (20 ans)


  des jeunes filles à la cérémonie de la majorité (20 ans)

Les kimonos sont devenus obsolètes comme vêtements de tous les jours, mais ils sont toujours très importants pour les occasions formelles. Comme les kimonos ne sont portés que quelques fois par an, moins de gens en achètent et préfèrent les louer.

Un kimono de qualité coute cher. Les prix varient entre 200 000 yens et 5 millions de yens (entre 2 000 euros et 40 000 euros). Mais on peut trouver des kimonos bon marché entre 3 000 et 20 000 yens. (24 / 163 euros). Les kimonos bon marché sont des kimonos d’occasion ou des kimonos fabriqués à partir de tissus moins onéreux. Ils sont tissés avec des design simples et contemporains que la jeune génération préfère.

Il existe plusieurs types de kimonos.

On trouve les kimonos appelés « furisode », « yukata » pour les plus portés.
Un « furisode » est un kimono porté par les femmes qui ne sont pas encore mariées. On les reconnait à leurs manches longues, d’environ un mètre.
Un « yukata » est un kimono en coton fin. Il est beaucoup plus léger qu’un kimono normal. On peut le porter à la maison ou dans les auberges traditionnelles, comme vêtement de nuit. De nos jours, la plupart des gens portent des « yukata » pendant les festivals d’été. On ne porte pas de « yukata » pendant les évènements formels.

Nous allons vous présenter deux endroits où l’on peut louer un kimono. Vous pourrez ainsi vous promener dans Kyoto en portant un kimono vous aussi.

des jeunes filles en « yukata » à un festival d’été

des jeunes filles en « yukata » à un festival d’été

  1. Le magasin Kyoto kimono yumeyakata. C’est le plus grand magasin de location de kimonos de Kyoto avec de nombreux choix de tenues différentes. Le magasin a 5 étages.
    Il se trouve à 3 minutes à pied de la station de métro Gojo (sortie 1, ligne Karasuma). Vous pouvez y aller aussi avec les bus 5, 26 et 101 depuis la gare de Kyoto et c’est à 5 minutes à pied, vers l’est, de l’arrêt de bus Karasuma Gojo. Le magasin est ouvert de 10h00 à 18h30. Il existe plusieurs prix de location différents :
  • Le prix-unique, pour hommes et femmes : 3 500 yens (30 euros).
  • Le prix-couple : 6 500 yens (50 euros) pour les deux.
  • Le prix-enfant âgé de 3 à 7 ans, généralement de 5 000 yens, mais qui peut descendre à 3 500 yens si on réserve à l’avance.
    Les réservations peuvent être effectuées en anglais sur Internet et il y a un personnel qui parle français aussi !

C’est difficile de manger quand on porte un kimono. Nous vous recommandons donc de manger avant. Il est possible d’aller aux toilettes, mais il est recommandé de demander des conseils pour remettre en place soi-même le kimono à la personne du magasin qui vous a mis le kimono.

2. Le salon Uruwashiki
Ce salon « spécial kimono » est limité à 20 personnes par jour. Il se trouve à 3 minutes à pied des gares Nara Line Inari et Keihan Fushimi Inari. Il est ouvert de 9h00 à 19h00.
Le premier prix est un forfait de location de kimono pour hommes et femmes de 4 000 yens (35 euros). Pour un enfant, le prix est de 2 800 yens (25 euros). Si vous avez besoin d’être coiffé.e et maquillé.e, vous devez ajouter 2 500 yens (20 euros). Et si vous choisissez le plan à 5 000 yens, vous pouvez rendre le kimono le lendemain. Vous pourrez donc retourner à votre hôtel en kimono après une longue journée de visites.
Ici aussi, on peut réserver en ligne en anglais, et il y a un personnel qui parle anglais dans le magasin.

Il existe de nombreux autres magasins de location de kimono près des gares de Kyoto et de Kawaramachi, au centre-ville de Kyoto.

Les périodes les plus touristiques à Kyoto sont le début de décembre, au changement de couleurs des feuillages d’automne puis entre la mi-mars et la mi-avril, la période de floraison des cerisiers. Les périodes les plus calmes sont le moment de la saison des pluies en juin et les mois de janvier et février qui sont des mois très froids.

dans une jolie rue à Kyoto


dans une jolie rue à Kyoto

Le moment de fréquentation le plus populaire des sites touristiques se situe entre 10 heures et 14 heures. Si vous voulez éviter la foule le weekend, comme il y a souvent beaucoup de visiteurs, nous vous recommandons de faire du tourisme en kimono plutôt en semaine.

Au Japon, traditionnellement, les enfants portent leur premier kimono pendant la fête appelée « shichi-go-san », littéralement :  7 ans – 5 ans – 3 ans. Les petites filles à l’âge de trois et sept ans et les petits garçons, à trois et cinq ans.
Cette fête a lieu le 15 novembre mais certains parents devancent ou retardent un peu la date en fonction de leur calendrier. Les parents vont avec leurs enfants dans leur sanctuaire préféré ce jour-là. Ils prient pour une longue vie en bonne santé pour leurs enfants.

C’est très difficile de mettre un kimono seul.e. La plupart des personnes se font aider par des professionnels ou des professionnel.le.s. Il y a des cours, des manuels pour apprendre à mettre un kimono.

Voici quelques conseils lorsque vous portez un kimono :

  • Il faut marcher en faisant des petits pas.
  • C’est mieux de porter des « zori », une sorte de sandale avec une séparation au niveau du gros orteil. Ce sont les chaussures traditionnelles portées avec un kimono. Elles sont généralement en tissu, mais aussi en cuir ou en plastique.

N’hésitez pas vous aussi à louer un kimono et à visiter des endroits typiques de Kyoto dans cette tenue traditionnelle afin de ressentir la culture du Japon.
Essayez de faire cette expérience pour vous sentir proche des Japonais. Mais attention ! Une personne qui porte un kimono, c’est beau, mais porter un kimono longtemps, ça peut être un peu douloureux. Lorsque vous porterez un kimono pour la première fois, vous serez peut-être fatigué.e après plusieurs heures dans ce nouvel habit. Il est donc préférable de bien décider de votre parcours pour vous ménager.


Vous serez très photogénique avec votre kimono et cela restera un merveilleux souvenir de votre séjour à Kyoto.